Magazine N° 136 – Septembre 2022

CAUSETTE 136 COUV sanscode web
© Marie Rouge pour Causette
ÉDITO

Okayyy. On ne va pas se racon­ter de salades (vertes), le bilan de l’été que nous venons de pas­ser est moyen­ne­ment posi­tif. Ceci est une for­mule aimable pour pré­ser­ver notre san­té men­tale et ne pas dire qu’on a tou­ché le fond. Canicules, incen­dies, inon­da­tions, séche­resse, un petit avant-​goût bien sym­pa­thique du désastre annon­cé depuis envi­ron 150 000 ANS par le Giec, put* de bor* de m**** ! Pardon. Mais ça sou­lage.
Bon, une fois qu’on a dit ça, à part la pers­pec­tive de foutre le feu au Jet-​Ski de Macron et par­tir vivre sur un îlot en Islande, c’est le sen­ti­ment d’impuissance qui domine. Tandis que l’écoanxiété gagne un peu plus de ter­rain chaque jour. Nous, on se casse l’arrière-train à faire notre com­post, alors que les mou­che­rons, c’est trop relou, à sacri­fier nos sau­cisses au bar­beuc et nos vacances en Crète pour ne pas plom­ber nos bilans car­bone, à gar­der tous nos pots de mou­tarde (ah non, pas de mou­tarde…), de confi­ture donc, pour aller les rem­plir de boul­gour en vrac. Et pen­dant ce temps-​là, au mois de juillet, selon le compte Twitter @i_fly_Bernard, les six jets pri­vés de grands groupes fran­çais (Arnault, Artémis, Bolloré, Bouygues et Decaux) auraient effec­tué cinquante-​trois vols et émis 520 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émis­sions d’un·e Français·e moyen·ne pen­dant cinquante-​deux ans. À ce niveau-​là, c’est même plus que ça pique, ça brûle. Et ça décou­rage. On en vien­drait presque à se deman­der si nos efforts indi­vi­duels ont un sens face au manque d’action col­lec­tive et poli­tique. Et si on n’enverrait pas val­ser la culpa­bi­li­té et le syn­drome de la bonne élève (lire le « Lance-​flammes » de Fiona Schmidt page 8)… La ten­ta­tion est grande de lâcher l’affaire et d’attendre la fin du monde en pro­fi­tant du jet de Bolloré.
Dans ces moments de décou­ra­ge­ment, on peut éga­le­ment essayer de se rac­cro­cher
à quelques lueurs d’espoir. Selon une étude du cabi­net Carbone 4, envi­ron un quart du che­min à réa­li­ser peut être four­ni par des efforts indi­vi­duels. On peut voir le verre à moi­tié vide, en se disant que les trois quarts du bou­lot ne relèvent pas de nous, alors à quoi bon ? On peut aus­si se dire qu’un quart du taf, c’est non négli­geable. Et que l’idée d’assumer sa part du bou­lot peut faire sens pour soi et même soi­gner un petit peu notre écoan­xié­té. Il est aus­si pos­sible de lire notre four­née de Quiches « spé­cial Canicule » (page 10), car, à ce stade, on n’a pas trou­vé mieux que le rire pour dénon­cer les pra­tiques absurdes. Mais encore notre repor­tage auprès des jeunes guerrier·ères de l’isolation qui bloquent le périph pour exi­ger la res­tau­ra­tion ther­mique des bâti­ments (page 18). Ou celui sur un col­lec­tif d’habitants de l’île de Sein qui se battent contre vents et marées depuis des années pour une auto­no­mie éner­gé­tique (page 58). L’espoir, la soli­da­ri­té et l’action sont nos seuls leviers. Saisissons-les !

Causette

Extraits du numéro :
Capture d’écran 2022 09 23 à 10.14.36

"Chair tendre", une teen série moderne sur la quête d'identité

La série fran­çaise met en lumière la quête d'identité d'une jeune héroïne née inter­sexe. Un bijou à voir sur France 5 ce ven­dre­di à 21 heures et d'ores et déjà dis­po­nible en inté­gra­li­té sur France.tv Slash. La série fran­çaise met en lumière la quête d'identité d'une jeune héroïne née intersexe.… 
Lire l'article
l 8 bzehugu

Le monde de l’édition est-​il en danger ?

Depuis des mois, le sec­teur de l’édition est en pleine tour­mente. La cause ? Le pro­jet de Vincent Bolloré de fusion­ner les deux mas­to­dontes du milieu – Hachette et Editis –, fai­sant craindre une situa­tion de quasi-​monopole très mena­çante pour la diver­si­té éditoriale. 
Lire l'article
0700612318 V2

"Revoir Paris", la vie après les attentats

En salles ce 7 sep­tembre et por­té par la pres­ta­tion intense de Virginie Efira, Revoir Paris raconte la recons­truc­tion d’une femme vic­time d’un atten­tat. Un film d’espoir, ultra sen­sible et envoû­tant, qu’Alice Winocour, son autrice et réa­li­sa­trice, défend avec une fougue justifiée… 
Lire l'article
Despentes c JF Paga

Virginie Despentes de retour avec “Cher connard"

Cinq ans qu’on atten­dait, depuis le der­nier tome de Vernon Subutex, un nou­veau texte de Virginie Despentes. Le voi­là. Cher connard, roman épis­to­laire cin­glant, fait dia­lo­guer un auteur qua­dra rat­tra­pé par une affaire #MeToo et une star de ciné quin­qua­gé­naire sans filtre, tous deux un peu dépas­sés par l’époque.
Lire l'article
Partager
Articles liés
CAUSETTE 124 COUV HD

Magazine n° 124 – juillet-​août 2021

ÉDITO And the win­neuse is…Alice Coffin ! Alors que nous écri­vons ces lignes, le flam­boyant jury de notre prix de l’essai fémi­niste Causette 2021 vient de déli­bé­rer. Et, pour cette deuxième édi­tion, il a choi­si de récom­pen­ser Le...

couv 107 e1580902813672

Magazine n° 107 – Janvier 2020

Pour autant que je sache, je suis née le 8 mars 2009 autour de trois heures du mat. Mes parents avaient clairement un coup de fatigue dans le pif. Et une grosse carence en vitamine C ! Mais il semblerait que ce soit bien la bonne date. Ce qui fait...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.