niko tsviliov 1BfYTt17y3k unsplash
© Niko Tsviliov / Unsplash

Les femmes et le por­no – Ep 3/​4 : La culpa­bi­li­té – “Je me sens coin­cée entre mes fan­tasmes et mes convic­tions féministes” 

Excitation, culpa­bi­li­té, décou­verte de nou­veaux ima­gi­naires éro­tiques… cette semaine Causette plonge dans l’intimité des femmes et leur rap­port à la por­no­gra­phie. Épisode 3 de notre série : le malaise res­sen­ti par cer­taines femmes après avoir vision­né une vidéo por­no­gra­phique, bien sou­vent tiraillées entre exci­ta­tion et culpabilité. 

Lire les autres épi­sodes de notre série :
Ep 2 – Ce que le por­no fait à la sexua­li­té des femmes 
Ep 1 – “Une fille qui regarde du por­no, c’est une pute

Pour Clémentine*, la démarche est presque tou­jours la même. La jeune femme de 29 ans s’empare de son smart­phone, s’installe dans son lit, active le mode pri­vé sur Google et cherche une vidéo sur un “tube”, l’un de ces sites por­nos gra­tuits qui pro­posent une masse de conte­nus pour adulte. Une fois l’orgasme rapi­de­ment atteint, elle coupe aus­si­tôt la vidéo et balance son télé­phone comme s’il lui brû­lait les doigts. À chaque fois, Clémentine passe de l’excitation à la culpa­bi­li­té en une poi­gnée de secondes. “Je culpa­bi­lise sur­tout d’être exci­tée par des vidéos dans les­quelles les femmes sont en posi­tion de sou­mis­sion, comme des gang­bang, explique-​t-​elle à Causette. J’ai déjà essayé de ne pas en regar­der, mais je finis tou­jours par en mettre une.”

La culpa­bi­li­té. Le mot est reve­nu plu­sieurs fois dans les témoi­gnages reçus par Causette. Des jeunes femmes comme Clémentine, qui se retrouvent tiraillées entre l’excitation, voire la néces­si­té de regar­der du por­no mains­tream pour atteindre faci­le­ment l’orgasme, et le malaise qu’elles res­sentent après avoir[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés