ADELINE TONIUTTI
© Thomas Braut

Adeline Toniutti, sa voix au chapitre

Dans Incandescente pour tou­jours, publié début avril, Adeline Toniutti raconte son his­toire, entre son rêve de deve­nir chan­teuse d’Opéra fau­ché par une extinc­tion de voix, les vio­lences conju­gales et “la douche de lumière” venue avec son rôle de prof à la Star Academy. Portrait. 

Adeline Toniutti n’aime pas tel­le­ment le mot “revanche”, un peu trop bel­li­queux à son goût. Pourtant, à lire son récit auto­bio­gra­phique, Incandescente pour tou­jours, publié le 3 avril aux édi­tions du Rocher, elle semble bien l’avoir prise, sa revanche, sur un paquet d’années de souf­frances où se sont entre­mê­lées errance médi­cale, vio­lences conju­gales et chute sociale. Une impres­sion de rési­lience d’ailleurs pal­pable quand on ren­contre la chan­teuse de 36 ans, recon­nais­sable à sa che­ve­lure flam­boyante, dans un café de Boulogne Billancourt (Hauts-​de-​Seine) la veille de la sor­tie de son livre, en com­pa­gnie de son édi­teur et de son assistante. 

Autre impres­sion : Adeline Toniutti semble être de ces per­sonnes qui ne tiennent pas en place. En témoigne d’ailleurs son quo­ti­dien. Le café, à deux pas de l’immense tour vitrée de TF1, n’a ain­si pas été choi­si au hasard. Après avoir cre­vé l’écran en tant que prof de chant dans la Star Academy nou­velle ver­sion depuis 2022, la voi­ci qu’elle fou­lait cette année le par­quet de la der­nière sai­son de Danse avec les stars, éga­le­ment dif­fu­sée sur la chaîne privée. 

Planning[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.