fbpx

Magazine n° 126 – octobre 2021

CAUSETTE 126 COUV nocode

ÉDITO

#OuiLesTempsChangent.
C’est le slo­gan de cam­pagne de Sandrine Rousseau, arri­vée seconde à la pri­maire des éco­lo­gistes. S’il y a bien une chose qui ne change pas, en revanche, c’est le sexisme à l’égard des femmes poli­tiques. Que l’on adhère ou pas à la pro­po­si­tion de Sandrine Rousseau – là n’est pas la ques­tion –, il est dif­fi­cile de ne pas rele­ver la vio­lence avec laquelle elle a été trai­tée dès lors qu’elle est deve­nue une can­di­date de poids dans cette pri­maire. Cyberharcèlement, déver­se­ment de haine, petites phrases sor­ties de leur contexte… Et bien sûr, le fameux pro­cès en incom­pé­tence. Celui-​ci est, depuis tou­jours, le pri­vi­lège des femmes. Ségolène Royal et Eva Joly en ont fait les frais en leurs temps. Bah oui, parce que les gon­zesses, c’est mignon à vou­loir faire de la poli­tique, mais quand il s’agit de por­ter des trucs lourds – comme dirait OSS 117 –, genre bri­guer une fonc­tion pré­si­den­tielle, ça com­mence à bien faire glous­ser tout le monde. C’est bien connu, seuls les hommes ont la « car­rure » pour ce genre de poste. Les épaules larges, ça ras­sure, quand même. Marrant, le « manque de car­rure » face au duel annon­cé entre Yannick Jadot et Éric Piolle, c’est pré­ci­sé­ment ce qu’on lui a ren­voyé au visage, à cette frêle et fra­gile Sandrine, avant qu’elle décroche son ticket pour le second tour. L’écervelée, la folle qui fume la moquette, la déli­rante, l’écolodingo. Autant de char­mants noms d’oiseaux dont on l’a affu­blée. Le ministre de l’Intérieur lui-​même, Gérald Darmanin, a ajou­té sa pierre à l’édifice, sur France Inter, en répon­dant à une ques­tion sur les accu­sa­tions de viol le concer­nant évo­quées par la can­di­date lors d’un débat : « Madame Rousseau fait rire à ses dépens, je ne vais pas en rajou­ter. » 
Petit rap­pel des faits : Ségolène Royal est énarque et avait été trois fois ministre avant de se pré­sen­ter à la pré­si­den­tielle de 2007. Eva Joly avait été magis­trate et juge d’instruction avant de se lan­cer en 2012. Sandrine Rousseau est vice-​présidente de l’université de Lille et maî­tresse de confé­rences en éco­no­mie. Elle a eu le cou­rage, en 2016, avec sept autres femmes, d’accuser Denis Baupin d’agressions sexuelles. Et c’était avant #MeToo. Elle a été secré­taire natio­nale adjointe d’Europe Écologie-​Les Verts. Alors il serait peut-​être temps, en 2021, d’arrêter de mépri­ser les femmes dès lors qu’elles viennent chal­len­ger les hommes sur leur ter­rain, appa­rem­ment chasse gar­dée. À ce jour, on n’a encore vu per­sonne trai­ter Emmanuel Macron, Éric Zemmour ou Xavier Bertrand d’idiots du ­vil­lage. Ni remettre en ques­tion leur légi­ti­mi­té. Et pourtant… 

Causette

Extraits du numéro : 
Causette CMJN v2 A

Cancer du sein triple néga­tif : paye ton traitement

Mise à jour – 2 novembre 2021 /​/​/​Depuis lun­di 1er novembre, le Trodelvy (voir enca­dré à la fin de cet article) est dis­po­nible pour l'ensemble des patientes concer­nées en France, au nombre de 600 selon l'association #MobilisationTriplettes. En effet, une auto­ri­sa­tion d'accès pré­coce à ce trai­te­ment vient d'être émise par… 
Lire l'article
red padded theater chairs

Nos reco ciné du 29 septembre

Cinq belles sor­ties cette semaine : "Les Intranquilles", de Joachim Lafosse, "Le Ciel est à vous", de Jean Grémillon, "I Am Greta", de Nathan Grossman, "La Traversée", de Florence Miailhe et "After Love", d’Aleem Khan. 
Lire l'article
Partager
Articles liés
Couv CausetteHS8

Hors-​série n° 8 l Changer !

ÉDITO Pour ce hors-​série sur le chan­ge­ment, nous avons convié à la rédac­tion de Causette des consul­tants, des sages de tout poil (sou­vent blancs, les poils) pour bâtir un som­maire.« Soyez vous-​même le chan­ge­ment que vous vou­lez voir...

CAUSETTE 122 COUV web nocode

Magazine n° 122 – Mai 2021

Édito Ça approche. Dans un an exac­te­ment nous serons en mai 2022, et le temps sera venu de voter pour l’élection pré­si­den­tielle. En atten­dant, il y a le Covid-​19, l’envie de sor­tir de cette crise au plus vite, de plon­ger de plain-​pied...

Causette 106 couv

Magazine n° 106 – Décembre 2019

Indiscutablement, il y aura un avant et un après Adèle. C’est étonnant comme, depuis sa prise de parole à couper le souffle, on a envie de l’appeler Adèle, tout court. Comme si, depuis qu’elle avait prononcé ces mots, si importants, son seul prénom...