Borgo © Petit Film France 3 cinema
Borgo © Petit Film & France 3 cinema

“Borgo”, “Amal-​Un esprit libre”, “L’Homme aux mille visages” : les sor­ties ciné de la semaine

Une gar­dienne de pri­son prise dans un redou­table engre­nage, une prof de fran­çais bien trop indé­pen­dante pour certain·es de ses élèves, un men­teur de haut vol racon­té par ses com­pagnes flouées : voi­ci les sor­ties ciné du 17 avril.

Borgo

C’est le troi­sième long-​métrage de Stéphane Demoustier, après Terre bat­tue et La Fille au bra­ce­let, et sans aucun doute son meilleur. Une mon­tée en puis­sance que l’on retrouve au sein même de ce nou­veau récit, puisque Borgo nous entraîne dans les pas de Mélissa, 32 ans, sur­veillante péni­ten­tiaire expé­ri­men­tée qui s’installe en Corse, avec sa petite famille, en quête d’un nou­veau départ.

La voi­là qui rejoint l’unité 2 du centre péni­ten­tiaire de Borgo, au sud de Bastia, une uni­té pas tout à fait comme les autres puisqu’elle fonc­tionne en régime ouvert. Ainsi, en jour­née, les portes des cel­lules ne sont jamais fer­mées et les pri­son­niers – tous corses – sont libres de cir­cu­ler de pièce en pièce. Résultat : ils évo­luent dans une mini-​société qua­si auto­gé­rée, aus­si patriar­cale que hié­rar­chi­sée, où tout le monde se jauge, s’épie et se mani­pule. L’on dit même, ici, que ce sont les déte­nus qui sur­veillent les gar­diens ! Toujours sou­cieuse de s’intégrer, Mélissa, unique matonne dans ce milieu très mas­cu­lin, va s’engager sur une pente glis­sante avec eux, avant d’être tota­le­ment dépas­sée par les ser­vices qu’on lui demande de rendre.

S’inspirant de[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Yasmine Benkiran Photo 1

"Mon film raconte l’histoire de deux femmes et une petite fille qui fuient le patriar­cat" : Yasmine Benkiran, nou­velle figure fémi­niste du ciné­ma marocain

Reines, de Yasmine Benkiran, n’est pas un pre­mier film comme les autres. Teinté d’humour et de fan­tas­tique, ce road-​movie maro­cain nous embarque à bord d’un camion, sur les routes de l’Atlas, aux côtés de deux femmes en cavale et d’une petite...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.