grande affiche 2023 page 0001 1
L'affiche du FIFF (©Karine Saporta)

Festival International de Films de Femmes de Créteil : pour les ciné­philes et les « ciné-filles »

Chaque printemps salue une nouvelle édition d’un rendez-vous particulièrement important, le Festival International de Films de Femmes (FIFF) de Créteil. Cet événement phare, hautement culturel et profondément féministe, souffle cette année ses 45 bougies.

L’année dernière, le Festival International de Films de Femmes (FIFF) a accueilli plus de 20 000 festivaliers. Chiffre remarquable après deux ans d’interruption pour cause de Covid. Gageons que pour cette édition au programme particulièrement alléchant, le public sera encore plus nombreux. En effet, ce cru 2023 est un anniversaire remarquable : déjà 45 ans ! Inlassable, portée par une énergie qui n’a d’égale que sa vertueuse tendance à la révolte, Jackie Buet la fondatrice de cet indispensable événement, est plus que jamais à la manœuvre.

Toutes ces années, le FIFF a porté et fait découvrir à la fois des réalisatrices ayant marqué l’Histoire (et souvent invisibilisées) et chaque nouvelle génération de celles qui se lancent dans ce 7ème art résolument masculin. Longtemps, ce Festival fut quasiment le seul à montrer des films de femmes. Des réalisatrices, dont on ne connaissait quasiment rien, ni leurs œuvres ni  même, le plus souvent, leur existence. Il était convenu qu’elles ne produisaient que d’obscurs films militants, destinés à un public de féministes fanatiques. Heureusement, le FIFF a perduré, effectuant un méticuleux travail de documentation, d’archivage et de pédagogie joyeuse, tout en mettant en lumière de jeunes cinéastes, plus nombreuses chaque année et venant de pays de plus en plus variés. 

Cette année encore, le programme est foisonnant. L’ « Autoportrait » est consacré à Agnès Jaoui, durant lequel celle-ci proposera une « Leçon de cinéma » et plusieurs projections en sa présence. À noter, entre autres, une masterclass de Rebecca Zlotowski, une soirée avec Annie Ernaux, (on y verra le documentaire Les mots comme des pierres. Annie Ernaux, écrivain de Michelle Porte), une table ronde sur l’éco-féminisme autour de Coline Serreau, un hommage à l’épatante Musidora, des rencontres avec la cinéaste américaine Lizzie Borden, la chorégraphe Karine Saporta, ou encore la documentariste Julie Bertuccelli en ouverture, pour ne citer que les personnalités les plus connues. Ces invitées du Festival marquent une volonté, précise Jackie Buet, « de rassembler des paroles, des récits, des pensées, des combats qui s’appuient, se relaient, témoignent et résistent ». « Ces "porteuses d’images" sont essentielles pour nous abreuver de liberté », souligne-t-elle.

Un nombre impressionnant de projections

Un colloque présidé par Michelle Perrot sur le thème de « La fabrique d’émancipation » poursuivra la réflexion sur les efforts accomplis ces dernières années afin de sortir les femmes cinéastes de l’invisibilisation. L’occasion, prévoit l’historienne, de « s’interroger sur les résultats et les effets, les succès et les limites de cet effort de connaissance inachevé, fragile et nécessaire dans un "devenir femme" toujours en perspective ».

Et bien sûr le festival propose un nombre impressionnant de projections, dont les films sélectionnés dans les trois compétitions (courts métrages, documentaires et longs métrages de fiction). À noter pour ce cru 2023 plusieurs films de réalisatrices sud-américaines, ainsi que la présence de la Brésilienne Julia Murat pour Règle 34, Léopard d’or au dernier Festival de Locarno.

L’occasion de s’immerger dans un bain de cinéma loin du male-gaze, comme le souligne Jackie Buet : « Par leurs pensées, leurs actes, leurs mots, leurs images, les femmes ont construit leur émancipation. Elles ont fait bouger les regards. Elles ont créé cette cinéphilie nouvelle, celle des ciné-filles. »

45ème Festival International de films de Femmes de Créteil. Du 24 mars au 02 Avril 2023

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accompagner les combats qui vous animent, en faisant un don pour que nous continuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés