fbpx
jonathann daval 2 capture ecran youtube
© Capture écran YouTube

Meurtre d’Alexia Fouillot : le pro­cès de son époux, Jonathann Daval s’ouvre à Vesoul

Mise à jour du 21/​11/​20 : Samedi 21 novembre, au terme de six jours de pro­cès, Jonathann Daval a été jugé cou­pable du meurtre de son épouse, Alexia. Il est condam­né à vingt-​cinq ans de réclu­sion cri­mi­nelle, une peine moins lourde que la per­pé­tui­té requise par l'avocat géné­ral. Isabelle Fouillot, la maman de la vic­time, a salué « une très bonne déci­sion à la hau­teur de [leur] souf­france. » « C'est ce que j'espérais. Cela va nous per­mettre de tour­ner la page », a t‑elle ajou­té. Jonathann Daval a fait savoir par la voix de son avo­cat qu'il ne comp­tait pas faire appel de la déci­sion.

Trois ans après la dis­pa­ri­tion d’Alexia Daval née Fouillot, le pro­cès de son époux, Jonathann Daval s’ouvre ce 16 novembre à Vesoul pour cinq jours. À l’automne 2017, l’homme avait ému la France entière en pleu­rant l’assassinat de sa femme, retrou­vée morte dans un bois. Trois mois plus tard, le veuf incon­so­lable avouait le meurtre d’Alexia, deve­nue l’un des sym­boles des vio­lences faites aux femmes.

L’image d’un veuf éplo­ré avait bou­le­ver­sé tout le pays. Lors d’une marche blanche impres­sion­nante, le 3 novembre 2017,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
nicolas rainteau 18

Nicolas Rainteau, le schi­zo­frère

À Montpellier, un jeune psy­chiatre milite pour le droit des schi­zo­phrènes à avoir une vie nor­male. À coups de tweets, de tri­bunes et de confé­rences, il dés­in­tègre les cli­chés sur la mala­die. Quitte à bous­cu­ler l’ordre éta­bli. Un après...