fbpx

La pépite de Nancy Huston

Chaque mois, un auteur, une autrice, que Causette aime, nous confie l’un de ses coups de cœur littéraires. 

C’est un mys­tère, un météore, c’est incom­pré­hen­sible, ce livre est paru il y a un quart de siècle et son autrice est encore vivante, com­ment se peut-​il que le nom de Davenport ne nous soit pas aus­si fami­lier que celui de Morrison ou d’Adichie ou de Roy ? Car c’est de ce niveau-​là, je vous le pro­mets : oui, un uni­vers lit­té­raire aus­si riche et une écri­ture aus­si magis­trale que Beloved ou qu’Americanah ou que Le Dieu des petits riens. 

nancy huston copyright patrice normand
Nancy Huston © Patrice Normand

Le thème est Hawaï, dont Davenport est ori­gi­naire. Mot qui évoque irré­sis­ti­ble­ment des cli­chés tou­ris­tiques : femmes sémillantes aux che­veux longs, aux seins nus et aux col­liers de fleurs, qui dansent en disant « Aloha » pour nous atti­rer sur des plages imma­cu­lées. L’Île aux mirages nous fait entrer à la fois dans la vie d’une famille et dans l’histoire de ces îles situées à 4 000 kilo­mètres de la Californie, des­ti­nées à for­mer le cin­quan­tième et der­nier des États dits unis. Histoire san­glante et mécon­nue, comme toutes les his­toires de conquête coloniale.

On ren­contre dès les pre­mières pages les principales[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
FF66TW 1 A

Qui sont les “chris­ti­mi­nelles” d’Agatha ?

Dans son livre La vérité tue, Sonia Feertchak s’est plongée dans l’univers de la reine du roman policier, Agatha Christie. Pour Causette, l'écrivaine a repris l’œuvre policière afin d’enquêter sur les caractéristiques des criminelles d’Agatha.