fbpx

Stérilet Ballerine : sur quel pied danser ?

Le nou­veau sté­ri­let IUB Ballerine de cuivre se veut plus effi­cace qu’un DIU clas­sique, confor­table lors de la pose et indo­lore. Mais cette com étin­ce­lante pro­fite d’une réa­li­té plus sombre : le manque chro­nique d’études en gynécologie.

Causette Sterilet cmjn 2 A
© Marie Boiseau pour Causette

On fête, en juillet, les deux ans de mise sur le mar­ché fran­çais du sté­ri­let « Ballerine de cuivre » ou « IUB » (pour Intra Uterin Balls). L’une des der­nières inno­va­tions contra­cep­tives, encore peu connue, qui pro­met monts et mer­veilles. La bal­le­rine serait à la fois « indo­lore » et plus sûre que les sté­ri­lets en forme de T, avance le labo qui l’a inven­té (la socié­té alle­mande Ocon, ou labo CCD, pour son antenne fran­çaise). 90 % de risques de gros­sesse extra-​utérine en moins et 39 % de risques en moins pour les per­fo­ra­tions de l’utérus, selon leur site Web. Et ce, grâce à sa « mémoire de forme ». La bal­le­rine res­semble en effet à un mini cha­pe­let (déso Jésus !) par­se­mé de dix-​sept billes de cuivre (d’où le « balls ») qui se déploie après inser­tion et adopte une forme sphé­rique qui « épouse » les cavi­tés utérines. 

insta offre etudiante
Effets équi­va­lents

« C’est une inno­va­tion extrê­me­ment inté­res­sante », s’enthousiasme Isabelle Héron, pré­si­dente de la Fédération natio­nale des col­lèges de gyné­co­lo­gie médi­cale. Geoffroy Robin, du[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Causette bandelettes CMJN

Fuites uri­naires : gare aux bandelettes

Les bandelettes sous-urétrales font partie des traitements de référencepour lutter contre l’incontinence urinaire d’effort chez les femmes. Pourtant, ces dispositifs peuvent entraîner de graves complications et ne sont pas conçus pour être retirés.