Lorie Shaull Megan Rapinoe 48675274817
© Lorie Shaull / Wikimedia

États-​Unis : la super­star Megan Rapinoe fait ses adieux au football

La super­star du foot Megan Rapinoe, sacrée meilleure joueuse du monde en 2019, fera ses adieux same­di à San Diego.

C’est la fin d’une immense car­rière pour Megan Rapinoe, super­star du foot­ball amé­ri­cain. La finale du cham­pion­nat nord-​américain de foot­ball fémi­nin (NWSL), same­di à San Diego, va offrir un cadre de rêve à la cham­pionne pour ses adieux à la com­pé­ti­tion, à 38 ans.

Grâce à sa vic­toire sur le San Diego Wave FC dimanche en demi, l’OL Reign de Seattle a pro­lon­gé de quelques jours la car­rière de Rapinoe. Elle se ter­mi­ne­ra vrai­ment lors de la finale de same­di face au NJ/​NY Gotham FC, en Californie du Sud. “Ça va vrai­ment être mon tout der­nier [match, ndlr]. C’est la fin rêvée, il ne reste plus qu’à gagner”, s’est réjouie la joueuse.

L’emblématique atta­quante, mili­tante fémi­niste et enga­gée notam­ment pour les droits des per­sonnes LGBTQIA+, a mar­qué son époque par ses com­bats. Et son pal­ma­rès. Double cham­pionne du monde (2015 et 2019), cham­pionne olym­pique 2012, elle a été dési­gnée meilleure joueuse du monde en 2019. Megan Rapinoe avait néan­moins fait ses adieux à Team USA en sep­tembre après 17 années, 203 sélec­tions et 63 buts, mais sur un der­nier Mondial raté cet été en Australie et Nouvelle-​Zélande (éli­mi­na­tion en hui­tième de finale).

Lire aus­si I Megan Rapinoe, une foot­bal­leuse talen­tueuse qui rayonne aus­si sur le ter­rain du militantisme

Des droits de dif­fu­sion pour 240 mil­lions de dollars 

La plus grande star du foot aux États-​Unis, qui s’est beau­coup bat­tue pour l’égalité sala­riale entre les hommes et les femmes dans le foot, va ter­mi­ner au moment où le cham­pion­nat amé­ri­cain, créé en 2012, entre dans une nou­velle dimen­sion, notam­ment finan­cière, avec la signa­ture d’un contrat de droits de dif­fu­sion record.

En effet, la NWSL a annon­cé jeu­di avoir ven­du ses droits de dif­fu­sion pour 240 mil­lions de dol­lars (envi­ron 225 mil­lions d’euros) sur quatre ans à plu­sieurs par­te­naires, soit qua­rante fois plus d’argent que le contrat actuel. Le contrat pré­voit la dif­fu­sion de 118 matchs par sai­son au lieu de 30.

“Cet accord change fon­da­men­ta­le­ment les choses pour notre cham­pion­nat et les joueuses qui foulent ses pelouses chaque week-​end. Nous avons pris soin de rendre les matches dis­po­nibles aux fans et à un nou­veau public […] tout en géné­rant des reve­nus que nos joueuses méritent et que nos inves­tis­seurs espèrent”, a com­men­té la com­mis­sion­naire de la NWSL, Jessica Berman.

En plus de Rapinoe, Ali Krieger (39 ans), capi­taine de Gotham, l’équipe adverse, et autre figure his­to­rique du foot fémi­nin nord-​américain (108 sélec­tions, deux vic­toires en Coupe du monde) dis­pute aus­si son der­nier match. De quoi don­ner des maux de tête à l’ex-basketteuse star Sue Bird, com­pagne de Rapinoe mais éga­le­ment action­naire de Gotham, qui a annon­cé avec iro­nie sur ses réseaux sociaux cher­cher un maillot à double face pour la rencontre.

Lire aus­si I Cinq choses qu’on apprend en lisant « One Life », l’autobiographie de la star du foot­ball, Megan Rapinoe

Partager
Articles liés
CP3P5161 A 1

Julia Chanourdie, pre­mière de cordée

Cet été, l’escalade fait son entrée aux Jeux olympiques. Julia Chanourdie est l’une des deux femmes qui défendront les couleurs de la France à Tokyo. À 25 ans, elle a montré qu’elle grimpait aussi fort que les hommes, en compétition comme en falaise.

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.