girls soccer team playing
© Jeffrey F Lin

Coupe du monde fémi­nine de foot : une étude pointe du doigt l’inégalité de trai­te­ment média­tique entre le Mondial fémi­nin et la Coupe du monde au Qatar

Selon une étude, dévoi­lée par Le Parisien ce lun­di, les médias ont moins par­lé de la Coupe du monde fémi­nine de foot­ball que du Mondial de foot­ball mas­cu­lin au Qatar depuis le début de l’année.

Alors que les Bleues vont dis­pu­ter leur match de hui­tièmes de finale de Coupe du monde fémi­nine de foot­ball face au Maroc, ce mar­di, la pla­te­forme de veille média, Tagaday, a mesu­ré l’impact média­tique de la com­pé­ti­tion depuis le début de l’année sur une base de 5 400 pro­grammes d’information dif­fu­sés par 410 chaînes de télé et de radio et une sélec­tion de 3 000 publi­ca­tions de presse écrite impri­mée et en ligne.

Les résul­tats dévoi­lés ce lun­di par Le Parisien révèlent une cer­taine inéga­li­té de trai­te­ment média­tique entre la Coupe du monde fémi­nine de foot­ball et le Mondial mas­cu­lin 2022 au Qatar. En effet, le début de celle-​ci a entraî­né 28 419 cita­tions, contre 5 827 pour celle en Australie et en Nouvelle-​Zélande. « Cela peut notam­ment s’expliquer par l’attente pro­vo­quée par la vic­toire de l’équipe de France mas­cu­line en 2018 », explique au Parisien Thomas Saint-​Jean, char­gé de la com­mu­ni­ca­tion pour Tagaday.

La pla­te­forme indique que « la Coupe du monde fémi­nine a enre­gis­tré 20 062 cita­tions soit… envi­ron 6 fois moins que la coupe du monde mas­cu­line au Qatar sur la même période fin 2022, soit 112 80 cita­tions. » De plus, d’après l’étude, 15% des articles étaient dédiés, non pas aux joueuses de l’Équipe de France, mais plu­tôt à la polé­mique sur les droits de dif­fu­sion de la com­pé­ti­tion à la télé.

Les dif­fé­rences de trai­te­ment média­tique sont éga­le­ment visibles entre les foot­bal­leurs et foot­bal­leuses français·es. La défen­seure Wendie Renard compte à elle seule un peu plus de 10 100 cita­tions depuis le début de l’année. Suivie par Kadidiatou Diani (4 873 cita­tions) puis par l’attaquante lyon­naise Eugénie Le Sommer (4 590 cita­tions). Au total, l’Équipe de France enre­gistre 40 250 réfé­rences dans les médias. Ces chiffres ne riva­lisent même pas avec le seul atta­quant fran­çais Kylian Mbappé qui comp­ta­bi­lise 94 797 cita­tions. Un chiffre à nuan­cer d’après Thomas Saint-​Jean : « Kylian Mbappé est sur le point de quit­ter le PSG, ce qui fait beau­coup par­ler. Et les Bleues le dépassent pen­dant les jours de match. » Même son de cloche pour les sélec­tion­neurs : Didier Deschamps (coach de l'Équipe de France mas­cu­line) domine net­te­ment son homo­logue Hervé Renard avec 41 163 cita­tions contre 15 593.

Lire aus­si l Sport fémi­nin : 62% des Français·es en consomment, selon une étude

Partager
Articles liés
RR karli A 1

Patin : Les fémi­nistes en roues libres

Il a suffi du buzz de quelques vidéos stylées de roller pendant le confinement pour que le monde entier se mette au patin. En particulier, les queers et les féministes. Retour aux racines d’un sport très politique, qui doit beaucoup aux communautés...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.