fbpx

Mineurs iso­lés : Éric Zemmour condam­né à 10 000 euros d'amende pour pro­vo­ca­tion à la haine raciale

En 2020, celui qui n'était pas encore can­di­dat à l'élection pré­si­den­tielle avait qua­li­fié sur CNews les migrants mineurs iso­lés de « voleurs », « assas­sins », « vio­leurs ». Son avo­cat a annon­cé faire appel.

ric Zemmour à Villepinte le 5 décembre 2021 cropped
Éric Zemmour lors de son mee­ting de Villepinte,
le 5 décembre 2021 © Wikimédia commons

Suivant les recom­man­da­tions du par­quet, la 17ème chambre cor­rec­tion­nelle du tri­bu­nal judi­ciaire de Paris, spé­cia­li­sée dans les affaires de presse, a condam­né ce 17 jan­vier Éric Zemmour à 10 000 euros d'amende pour pro­vo­ca­tion à la haine raciale et injure raciale. En sep­tembre 2020, alors qu'il était encore chro­ni­queur de l'émission Face à l'info sur CNews, l'actuel can­di­dat à l'élection pré­si­den­tielle s'en était pris mineurs non[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causette 9

Les fan­tômes en héritage

Tous les vieux secrets de famille liés au sexe et à la mort laissent des traces émotionnelles qui peuvent hanter et faire souffrir les générations suivantes.