fbpx
child and parent hands photography

Deuil péri­na­tal : les parents peuvent désor­mais don­ner leur nom de famille à leur enfant mort-né

Une « très belle avan­cée » pour les asso­cia­tions accom­pa­gnant les parents dans le deuil péri­na­tal car jusqu’à pré­sent, seul un pré­nom sym­bo­lique pou­vait être don­né à un·e enfant mort-né·e.

« L’enfant né sans vie n’est pas rien. Il appar­tient à la famille » plai­dait le ministre de la Justice, Éric Dupond-​Moretti, lors du vote de la loi au Parlement le mois der­nier. Avec la paru­tion, ce 7 décembre, de l’article au Journal offi­ciel, un·e enfant mort-né·e pour­ra désor­mais por­ter le nom de famille de ses parents. Cette mesure vise selon le garde des Sceaux[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
125 thèse taxi © Placide Babilon pour Causette

Profession en crise : ça roule pas fort pour les taxis

Causette : Pourquoi vous êtes-vous intéressé aux taxis parisiens ? Guillaume Lejeune : Mes parents sont chauffeurs de taxi, ce qui m’a donné cette idée d’étude. Et j’ai découvert que ce sujet avait très peu été abordé – il y a moins de cinq travaux...