Iran : les femmes non-​voilées désor­mais tra­quées par des caméras

La police ira­nienne a annon­cé, same­di 8 avril, que les femmes ira­niennes qui ne res­pec­te­ront pas le port du voile obli­ga­toire seront désor­mais iden­ti­fiées à l’aide de camé­ras de sur­veillance « intel­li­gentes » ins­tal­lées dans les lieux publics et sur les routes. 

Hijabs in Iran Qom City Persian people 2009 photo by mustafa meraji 15
Deux femmes ira­niennes mar­chant
dans la ville de Qom en 2009.
©Mostafameraji /​Wikipedia Commons

Nouvelle esca­lade dans la répres­sion poli­cière des femmes en Iran. La police du pays a annon­cé same­di 8 avril qu’elle uti­li­se­ra désor­mais des tech­no­lo­gies intel­li­gentes pour contrô­ler le port du voile. À l’aide de camé­ras de sur­veillance « intel­li­gentes », elle sanc­tion­ne­ra les femmes qui ne res­pectent pas l’obligation de por­ter le voile dans les lieux publics, rap­porte la BBC. Les femmes qui ne se sou­mettent pas au code ves­ti­men­taire impo­sé par le régime des Mollahs seront iden­ti­fiées via ces camé­ras ins­tal­lées dans l’espace public ain­si que sur les axes de circulation. 

Selon le com­mu­ni­qué publié par la police ira­nienne, elles rece­vront des sms d’avertissement les met­tant en garde sur les risques judi­ciaires encou­rus si elles réitèrent. Bien que le terme de camé­ras « intel­li­gentes » sous-​entende l'utilisation des tech­no­lo­gies de recon­nais­sance faciale, le com­mu­ni­qué ne pré­cise pas la manière dont seront iden­ti­fiées les femmes sur les camé­ras ni les sanc­tions pour celles qui ne res­pec­te­raient pas l’avertissement. 

Lire aus­si I Iran : le gou­ver­ne­ment ren­force sa répres­sion à l’encontre des femmes qui refusent de por­ter le voile

Pour rap­pel, le port du hijab – voile cou­vrant les che­veux et la tête mais pas le visage – est obli­ga­toire en Iran depuis la révo­lu­tion isla­mique de 1979. Depuis la mort en déten­tion, en sep­tembre der­nier, de la jeune kurde ira­nienne Mahsa Amini, arrê­tée par la police des mœurs pour ne pas avoir res­pec­té le port du voile, nom­breuses sont les Iraniennes à défier le régime en refu­sant de le porter. 

À l’image de l'histoire de ces deux femmes agres­sées par un homme puis arrê­tées par la police parce qu'elles ne por­taient pas le voile début avril, le régime des mol­lahs n’a ces­sé de dur­cir la répres­sion. Et ce mal­gré l'annonce de la sup­pres­sion de la police des mœurs début décembre pour cal­mer les pro­tes­ta­tions. Le pré­sident ira­nien, Ebrahim Raisi, a ain­si appe­lé same­di soir les Iraniennes à por­ter le voile par « obli­ga­tion reli­gieuse », selon la chaîne télé­vi­sée Al Jazeera.

Lire aus­si I Iran : le régime des mol­lahs soup­çon­né d’être à l’origine des empoi­son­ne­ments d’écolières

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.