fbpx
Publicité
063 865949916
Mimi Haleyi (à gauche), victime présumée d’Harvey Weinstein, s’exprime lors d’une conférence de presse organisée par l’avocate Gloria Allred (à droite), à New York, le 24 octobre 2017. © M.Coppola/Getty Images

Gloria Allred : « La peur a changé de camp »

Avocate et véritable icône populaire aux États-​Unis, Gloria Allred représente l’une des victimes d’Harvey Weinstein dont le procès s’ouvre le 9 septembre. Comme à son habitude, elle sera en première ligne pour défendre les femmes, ce qu’elle le fait depuis quarante ans. 

Ce sera incontestablement l’événe­ment médiatique de cette rentrée. Le procès tant attendu arrive enfin. À partir du 9 septembre, à New York, l’ex-producteur Harvey Weinstein va répondre devant la justice des accusations de viol et d’agression sexuelle qui, il y a deux ans, ont causé sa chute et lancé le mouvement #MeToo. Face à lui : Gloria Allred, figure du mouvement américain pour les droits des femmes, représente l’une des victimes. 
À 78 ans, la célèbre avocate a l’habitude des procès historiques. En 1973, elle fut l’une des avocates de l’affaire Roe vs Wade, qui légalisa le droit à l’avortement aux États-​Unis. Depuis, son engagement féministe n’a jamais faibli. Violences sexuelles, harcèlement, discriminations… ses méthodes coup-​de-​poing et sa combativité lui ont valu beaucoup de victoires et pas mal d’ennemis. Le président Trump, qu’elle a accusé en 2016 d’avoir agressé plusieurs femmes, l’a traitée d’« avocate bidon travaillant pour Hillary Clinton ». Pas de quoi déstabiliser l’icône populaire (elle a eu droit à son propre personnage dans Les Simpson et à un documentaire sur Netflix), qui a récemment eu le courage de raconter son propre viol survenu dans les années 1960 au Mexique. 
Son dernier fait d’armes : avoir réussi à porter devant les tribunaux, malgré leur prescription, les nombreuses accusations de viol contre le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
npg d34632 ann zingha by achille deveria printed by franaois le villain published by edward bull published by edward churton after unknown artist

Anna Zingha, reine de fer

Cette souveraine redoutée a combattu les envahisseurs portugais pendant plus de trente ans. Parfois décrite comme une femme cruelle et cannibale, elle incarne pourtant une figure majeure de la résistance anticoloniale.

tete d une statue se trouvant au temple d hatchepsout deir el bahari egypte

Hatshepsout, Madame le pharaon

Hatshepsout, qui régna sur l’Égypte au XVe siècle avant notre ère, n’est pas la première reine connue, mais la première à avoir laissé de nombreux témoignages de son influence.