fbpx
063 865949916
Mimi Haleyi (à gauche), victime présumée d’Harvey Weinstein, s’exprime lors d’une conférence de presse organisée par l’avocate Gloria Allred (à droite), à New York, le 24 octobre 2017. © M.Coppola/Getty Images

Gloria Allred : « La peur a chan­gé de camp »

Avocate et véri­table icône popu­laire aux États-​Unis, Gloria Allred repré­sente l’une des vic­times d’Harvey Weinstein dont le pro­cès s’ouvre le 9 sep­tembre. Comme à son habi­tude, elle sera en pre­mière ligne pour défendre les femmes, ce qu’elle le fait depuis qua­rante ans. 

Ce sera incon­tes­ta­ble­ment l’événe­ment média­tique de cette ren­trée. Le pro­cès tant atten­du arrive enfin. À par­tir du 9 sep­tembre, à New York, l’ex-producteur Harvey Weinstein va répondre devant la jus­tice des accu­sa­tions de viol et d’agression sexuelle qui, il y a deux ans, ont cau­sé sa chute et lan­cé le mou­ve­ment #MeToo. Face à lui : Gloria Allred, figure du mou­ve­ment amé­ri­cain pour les droits des femmes, repré­sente l’une des vic­times. 
À 78 ans, la célèbre avo­cate a l’habitude des pro­cès his­to­riques. En 1973, elle fut l’une des avo­cates de l’affaire Roe vs Wade, qui léga­li­sa le droit à l’avortement aux États-​Unis. Depuis, son enga­ge­ment fémi­niste n’a jamais fai­bli. Violences sexuelles, har­cè­le­ment, dis­cri­mi­na­tions… ses méthodes coup-​de-​poing et sa com­ba­ti­vi­té lui ont valu beau­coup de vic­toires et pas mal d’ennemis. Le pré­sident Trump, qu’elle a accu­sé en 2016 d’avoir agres­sé plu­sieurs femmes, l’a trai­tée d’« avo­cate bidon tra­vaillant pour Hillary Clinton ». Pas de quoi désta­bi­li­ser l’icône popu­laire (elle a eu droit à son propre per­son­nage dans Les Simpson et à un docu­men­taire sur Netflix), qui a récem­ment eu le cou­rage de racon­ter son propre viol sur­ve­nu dans les années 1960 au Mexique. 
Son der­nier fait d’armes : avoir réus­si à por­ter devant les tri­bu­naux, mal­gré leur pres­crip­tion, les nom­breuses accu­sa­tions de viol contre le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés