063 865949916
Mimi Haleyi (à gauche), victime présumée d’Harvey Weinstein, s’exprime lors d’une conférence de presse organisée par l’avocate Gloria Allred (à droite), à New York, le 24 octobre 2017. © M.Coppola/Getty Images

Gloria Allred : « La peur a changé de camp »

Avocate et véritable icône populaire aux États-​Unis, Gloria Allred représente l’une des victimes d’Harvey Weinstein dont le procès s’ouvre le 9 septembre. Comme à son habitude, elle sera en première ligne pour défendre les femmes, ce qu’elle le fait depuis quarante ans. 

Ce sera incontestablement l’événe­ment médiatique de cette rentrée. Le procès tant attendu arrive enfin. À partir du 9 septembre, à New York, l’ex-producteur Harvey Weinstein va répondre devant la justice des accusations de viol et d’agression sexuelle qui, il y a deux ans, ont causé sa chute et lancé le mouvement #MeToo. Face à lui : Gloria Allred, figure du mouvement américain pour les droits des femmes, représente l’une des victimes. 
À 78 ans, la célèbre avocate a l’habitude des procès historiques. En 1973, elle fut l’une des avocates de l’affaire Roe vs Wade, qui légalisa le droit à l’avortement aux États-​Unis. Depuis, son engagement féministe n’a jamais faibli. Violences sexuelles, harcèlement, discriminations… ses méthodes coup-​de-​poing et sa combativité lui ont valu beaucoup de victoires et pas mal d’ennemis. Le président Trump, qu’elle a accusé en 2016 d’avoir agressé plusieurs femmes, l’a traitée d’« avocate bidon travaillant pour Hillary Clinton ». Pas de quoi déstabiliser l’icône populaire (elle a eu droit à son propre personnage dans Les Simpson et à un documentaire sur Netflix), qui a récemment eu le courage de raconter son propre viol survenu dans les années 1960 au Mexique. 
Son dernier fait d’armes : avoir réussi à porter devant les tribunaux, malgré leur prescription, les nombreuses accusations de viol contre le[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
wiki female pirate anne bonny

Anne Bonny, pirate des Caraibes

Accusées de porter la poisse, les femmes n’étaient pas les bienvenues à bord des navires pirates. Mais Anne Bonny se travestit pour embarquer et sera l’une des flibustières les plus célèbres du XVIIIe siècle.