fbpx

Sit-​in devant l’église de la Madeleine à Paris : ci-​gît la Grande Cause du quin­quen­nat

MISE À JOUR – 08/​07/​20 /​/​ L’association Osez le fémi­nisme ! a lan­cé une péti­tion, adres­sée à Emmanuel Macron et Jean Castex, pour exi­ger le retrait de Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-​Moretti du gou­ver­ne­ment. Elle compte à ce jour 4 177 signa­taires.


Elles étaient plu­sieurs dizaines en ce mar­di après-​midi à s’être don­né rendez-​vous à l’église de la Madeleine, à Paris, pour enter­rer très sym­bo­li­que­ment l’égalité femmes-​hommes, cette « grande cause du quin­quen­nat » si chère à Emmanuel Macron, mais dis­pa­rue aux yeux des mili­tantes fémi­nistes, à l’occasion du der­nier rema­nie­ment. Reportage sur place, auprès des membres d’Osez le fémi­nisme ! et du col­lec­tif Nous Toutes, qui avaient appe­lé au ras­sem­ble­ment.

ci git
Devant l'église de la Madeleine à Paris le 7 juillet 2020 © A.T.

Ce mar­di 7 juillet, en grande pompe, on a enter­ré l’égalité. Aux pieds de l’église de la Madeleine, à Paris, des mili­tantes fémi­nistes se sont ras­sem­blées autour d’un cer­cueil noir sym­bo­li­sant la « grande cause du quin­quen­nat » telle que l’avait pro­mis Emmanuel Macron, l’égalité entre les femmes et les hommes. Porté par deux hommes, le cer­cueil a été cou­vert de roses blanches par des mili­tantes fémi­nistes vêtues de noir pour l’occasion. La céré­mo­nie s’est ter­mi­née sur le slo­gan « L’accusé c’est lui ; le com­plice c’est lui », enton­né sur l’air du viral « Un vio­la­dor en tu cami­no »[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés