La sélection BD d’avril 2020

print couv promenade
© DR

Promenade de la mémoire, ouvrage collectif

Le 14 juillet 2016, un camion fonçait dans la foule venue assister au feu d’artifice sur la promenade des Anglais à Nice. 86 personnes seront tuées et 458 blessées. Promenade de la mémoire donne la parole aux familles des victimes, à un pompier, à des rescapés de cet attentat. Il y a Lisa qui n’arrive pas à apaiser sa colère, Patrick qui se souvient avoir été obligé de poser ses mains sur les oreilles d’une petite fille blessée pour qu’elle n’entende plus les cris d’horreur, Anne qui a appris la mort de sa fille par les journaux, Seloua dont la sœur Aldjia a été tuée et qui depuis s’est engagée dans l’association d’aide aux victimes Promenade des anges… Six témoignages poignants recueillis par Isabelle Seret (journaliste et sociologue clinicienne auprès de jeunes et de familles confrontés à la radicalisation ; coautrice, avec Vincent de Gaulejac, de Mon enfant se radicalise, aux[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
115 maya angelou g. marshall wilson

Livres : Saga America

Attention les yeux, une œuvre américaine magistrale déboule en France. Celle de Maya Angelou, poétesse et activiste morte en 2014 à 86 ans, saluée par Michelle Obama comme « l’un des plus grands esprits que notre monde ait jamais...

carte1 2

Ernestine Chassebœuf, l’épistolière sans visage

De sa plume Sergent-Major, une vieille dame inonda un temps le pays de lettres de réclamation au style aussi truculent que naïf. Si elle acquit ainsi une certaine notoriété, personne ne l’ayant jamais rencontrée, le mystère plane sur son identité.