fbpx

Chloé Delaume : Bridget Jones post-#Metoo

En cette ren­trée, Chloé Delaume – qui a mis un bon coup de pied dans la four­mi­lière il y a un an et demi avec son pam­phlet fémi­niste Mes bien chères sœurs – revient avec une comé­die sur le céli­bat truf­fée de pun­chlines hila­rantes, Le Cœur syn­thé­tique. Une impi­toyable ana­lyse socio­lo­gique du mar­ché de la séduc­tion pas­sé 45 ans. Où il est beau­coup ques­tion de lose, des para­doxes du fémi­nisme
et de soro­ri­té. Le tout sau­pou­dré d’une touche de sor­cel­le­rie. Irrésistible ! 

ouv doss 114
©Marie Rouge

Causette : À peine un an et demi depuis Mes bien chères sœurs ! Vous l’avez écrit hyper vite, ce nou­veau livre. 
Chloé Delaume : En trois mois ! Je l’ai écrit sous forme d’épisodes et chaque fois que j’en finis­sais un, je l’envoyais à mes copines. Du coup, j’étais dans l’urgence de faire l’andouille pour les faire rire. C’est une paro­die de chick lit ! Il y a tous les ingré­dients, mais twis­tés. C’est une sorte de Bridget Jones qui lose et attend le prince char­mant comme une débile. 

Qu’est-ce qui vous a menée sur cette voie ? 
C. D. : La situa­tion géné­rale de mon groupe soro­ral de céli­ba­taires. Avec des pro­fils très variés, des attentes et des modes rela­tion­nels très dif­fé­rents. Certaines sur Tinder, cer­taines qui courent les fêtes, d’autres qui ont fait le deuil depuis bien[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2021 01 29 a 17.47.09

Périple hors limite

Cette année encore, Causette est fière d’être par­te­naire du prix Hors concours, qui récom­pense un livre issu de l’édition indé­pen­dante. La grande gagnante est cette fois Claire Duvivier avec Un long voyage, qui a fait la qua­si una­ni­mi­té...