Chloé Delaume : Bridget Jones post-#Metoo

En cette rentrée, Chloé Delaume – qui a mis un bon coup de pied dans la fourmilière il y a un an et demi avec son pamphlet féministe Mes bien chères sœurs – revient avec une comédie sur le célibat truffée de punchlines hilarantes, Le Cœur synthétique. Une impitoyable analyse sociologique du marché de la séduction passé 45 ans. Où il est beaucoup question de lose, des paradoxes du féminisme
et de sororité. Le tout saupoudré d’une touche de sorcellerie. Irrésistible ! 

ouv doss 114
©Marie Rouge

Causette : À peine un an et demi depuis Mes bien chères sœurs ! Vous l’avez écrit hyper vite, ce nouveau livre. 
Chloé Delaume : En trois mois ! Je l’ai écrit sous forme d’épisodes et chaque fois que j’en finissais un, je l’envoyais à mes copines. Du coup, j’étais dans l’urgence de faire l’andouille pour les faire rire. C’est une parodie de chick lit ! Il y a tous les ingrédients, mais twistés. C’est une sorte de Bridget Jones qui lose et attend le prince charmant comme une débile. 

Qu’est-ce qui vous a menée sur cette voie ? 
C. D. : La situation générale de mon groupe sororal de célibataires. Avec des profils très variés, des attentes et des modes relationnels très différents. Certaines sur Tinder, certaines qui courent les fêtes, d’autres qui ont fait le deuil depuis bien[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
114 Aude Lancelin la fièvre © Editions Les Liens qui libèrent

Les 20 plumes féminines : Aude Lancelin

Cette année encore, on risque de se faire assommer par la vague des sorties de livres à l’occasion de la sacro-​sainte rentrée littéraire. Et pour affronter l’autre deuxième vague – au cas où on nous reconfinerait –, mieux vaut s’armer de...

Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque