fbpx
ANTONINA R6 02 GRD V02.mp4.20 57 29 11.Still001
Antonina Milioukova et son musicien de mari.

"La Femme de Tchaïkovski" : miso­gyne Russie

Au tra­vers du des­tin gâché, suf­fo­cant, d’Antonina, c’est bien le por­trait d’une Russie miso­gyne, homo­phobe et alié­née, hier comme aujourd’hui, que Kirill Serebrennikov, réso­lu­ment dis­si­dent, dresse dans ce film, en salles ce 15 février.

L’argument de l’amour non réci­proque a sou­vent fait les beaux jours du mélo­drame, voire de la tra­gé­die lorsque, comme ici, il vire à l’obsession mala­dive puis à la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés