cleaning, stairs, cleanliness

Seulement quatre réa­li­sa­trices en com­pé­ti­tion pour la Palme d’or au Festival de Cannes

Du retour de Francis Ford Coppola, quarante-​cinq ans après sa deuxième Palme d’or, à l’entrée en com­pé­ti­tion du Français Gilles Lellouche, en pas­sant par un film sur Trump : voi­ci les dix-​neuf films en lice. Après le record de six femmes en com­pé­ti­tion en 2023, seules quatre réa­li­sa­trices concourent pour la Palme d’or au 77e Festival de Cannes, qui se tien­dra du 14 au 25 mai.

The Apprentice, d’Ali Abbasi

Après Border et Les Nuits de Mashhad, le réa­li­sa­teur danois d’origine ira­nienne se penche sur les jeunes années de Donald Trump, bâtis­sant un empire immo­bi­lier dans les années 1970–1980.

Motel Destin, de Karim Aïnouz

À l’affiche avec Le Jeu de la reine, en com­pé­ti­tion l’an der­nier à Cannes, le Brésilien est par­ti dans le Nordeste pour tour­ner une “comé­die sexuelle” cen­trée sur le désir.

Bird, d’Andrea Arnold

Double actua­li­té pour la cinéaste bri­tan­nique. Réputée pour dyna­mi­ter les films[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.