emmanuelle beart 5695 e1693921371732
Emmanuelle Béart © Wikimedia Commons

Emmanuelle Béart révèle avoir été vic­time d’inceste entre l’âge de 11 et 15 ans

Dans Un silence si bruyant, un docu­men­taire qu’elle a coréa­li­sé et qui sera dif­fu­sé le 24 sep­tembre sur M6, l’actrice Emmanuelle Béart révèle avoir été vic­time d’inceste durant son enfance.

Elle brise quarante-​cinq ans de silence. L’actrice Emmanuelle Béart révèle avoir été vic­time d’inceste entre l’âge de 11 et 15 ans, dans un docu­men­taire qui sera dif­fu­sé le 24 sep­tembre sur M6. Intitulé Un silence si bruyant et coréa­li­sé par l’actrice avec Anastasia Mikova, ce film doc qu’elle a coréa­li­sé met en lumière les témoi­gnages de quatre autres vic­times (trois femmes et un homme) d’inceste durant leur enfance.

Dans un entre­tien accor­dé au maga­zine fémi­nin Elle ce mar­di, Emmanuelle Béart a expli­qué les rai­sons qui l’ont pous­sée à réa­li­ser ce docu­men­taire. « J’avais ten­té deux ou trois fois d’imaginer une fic­tion autour de l’inceste. J’ai été pro­fon­dé­ment frap­pée par l’irruption en lit­té­ra­ture de Christine Angot : « Une semaine de vacances », « L’Inceste »… J’avais dans l’idée d’adapter un de ses livres, je tour­nais autour. Et puis, au bout d’un moment, je me suis diri­gée vers le docu­men­taire » indique l’actrice française.

Dans le docu­men­taire, l’identité de son agres­seur n’est pas révé­lée, aucune allu­sion ne per­met de la devi­ner. L'actrice répond aus­si sur le fait de n'avoir pas por­té plainte : « Je n’aurais pas sup­por­té de prendre le risque d’entendre que ça n’a pas eu lieu. Un non-​lieu, c’est ter­ri­fiant, et c’est ce qui arrive aux trois quarts des gens qui portent plainte. Aujourd’hui, ma noto­rié­té me per­met de prendre une camé­ra, de trou­ver de l’argent pour faire ce film, et en même temps elle m’expose énor­mé­ment, ain­si que beau­coup d’autres gens. Ça ser­vi­rait à quoi de dire main­te­nant de qui il s’agit dans les médias ? », explique t‑elle.

Lire aus­si l « C’est une fois qu’on a par­lé que tout com­mence » : aux ren­contres de la Ciivise, un moment sus­pen­du de cathar­sis col­lec­tive pour les vic­times de vio­lences sexuelles dans l'enfance

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.