109 Cancion sin Nombre © Sophie Dulac Distribution
© Sophie Dulac Distribution

En salles le 22 juin : « Cancion Sin Nombre », de Mélina Leon

Suspendue par le confi­ne­ment et la fer­me­ture des ciné­mas, la dif­fu­sion de Cancion sin nombre est repro­gram­mée pour le 22 juin, date de la réou­ver­ture des salles noires. Pour notre plus grand plai­sir.

Ma fille, ma bataille

C’est un film sombre, quoique tour­né dans un sublime noir et blanc. Un film ellip­tique et mys­té­rieux, tel un sou­ve­nir entê­tant. De fait, la jeune réa­li­sa­trice Melina Leon s’est direc­te­ment ins­pi­rée d’un fait divers sur­ve­nu au Pérou dans les années 80 – un tra­fic d’enfants volés – pour racon­ter l’histoire, fic­tive mais emblé­ma­tique, de Georgina, son héroïne.

Cancion Sin Nombre sai­sit cette jeune femme indi­gène, très enceinte et très pauvre, alors qu’elle est en train de vendre ses légumes au mar­ché de Lima. Bientôt, une annonce à la radio attire son atten­tion : une cli­nique lui offri­rait une assis­tance médi­cale gra­tuite pour la nais­sance de son enfant. Elle s’y rend, met au monde une petite fille… qui lui est immé­dia­te­ment enle­vée. A peine le temps de com­prendre qu’elle est mise à la porte. Plus de bébé, et très vite plus de cli­nique non plus : l’arnaque est totale, effroyable. Surtout que dans ce pays miné par la guerre civile et la cor­rup­tion, les auto­ri­tés (police, jus­tice) sont en grande par­tie com­plices de ces acti­vi­tés cri­mi­nelles. Disons qu’elles sont négli­gentes, au mieux. Georgina, femme dému­nie mais obs­ti­née, n’aura de cesse pour­tant de vou­loir retrou­ver son enfant, asso­ciant sa quête à celle d’un jour­na­liste très indépendant…

Attention, Cancion Sin Nombre ne se place pas dans le sillon ner­veux de Spotlight, ni même dans celui des Hommes du pré­sident, célèbres thril­lers amé­ri­cains dédiés à l’investigation jour­na­lis­tique (et à ses ver­tus) ! Plus aus­tère, plus tai­seux, il n’en demeure pas moins cap­ti­vant. Ses choix esthé­tiques affir­més, de même que sa len­teur volon­taire, donnent une visi­bi­li­té émou­vante à ses pro­ta­go­nistes, jusqu’alors mar­gi­na­li­sés, voire niés par une socié­té inéga­li­taire et oppres­sive. Il leur res­ti­tue plei­ne­ment une exis­tence, un visage, une identité. 

Cancion Sin Nombre, de Melina Leon. Sortie le 22 juin. 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.