capture ecran facebook Les soulevements de la terre
© capture écran Facebook / Les soulèvements de la terre.

Le Conseil d’État annule la dis­so­lu­tion des Soulèvements de la Terre

Le Conseil d’État a annu­lé, ce jeu­di 9 novembre la dis­so­lu­tion du mou­ve­ment éco­lo­giste Les Soulèvements de la Terre (SLT). 

Le Conseil d’État a tran­ché sur la dis­so­lu­tion des Soulèvements de la Terre. La haute juri­dic­tion a annu­lé, ce jeu­di, la dis­so­lu­tion du col­lec­tif éco­lo­giste deman­dée en juin par le minis­tère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, trois mois après les vio­lents affron­te­ments autour des méga­bas­sines à Sainte-​Soline (Deux-​Sèvres).
Une mesure de “dis­so­lu­tion porte une atteinte grave à la liber­té d’association, prin­cipe fon­da­men­tal recon­nu par les lois de la République. Elle ne peut donc être mise en œuvre que pour évi­ter des troubles graves à l’ordre public”, a esti­mé le Conseil d’État dans son jugement. 

Difficile de défi­nir clai­re­ment Les Soulèvements de la Terre. Il s’agit d’un mou­ve­ment infor­mel, né en jan­vier 2021 dans la ZAD de Notre-​Dame-​des-​Landes (Loire-​Atlantique). Le col­lec­tif aux contours flous fédère à la fois de nom­breuses asso­cia­tions de pro­tec­tion de l’environnement, des col­lec­tifs ter­ri­to­riaux, des syn­di­ca­listes, des paysan·nes, des chercheur·euses ain­si que des citoyens lamb­da autour de la lutte contre l’agriculture inten­sive, l’accaparement des terres agri­coles et des res­sources en eau.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.