fbpx
red love neon light signage
© Samuel Regan-Asante

« Toilettes sans tabou » : le docu­men­taire qui tire la chasse sur nos pré­ju­gés

Avec son docu­men­taire Toilettes sans tabou, le réa­li­sa­teur Thierry Berrod recense les inno­va­tions en la matière et détri­cote nos idées pré­con­çues. Un tour du monde des Water-​closet de 52 minutes, qui mêle humour et rigueur scien­ti­fique, à décou­vrir ce same­di 14 novembre à 22h25 sur Arte puis en replay jusqu’au 12 jan­vier pro­chain.

Nous y pas­sons en moyenne près de trois ans de notre vie et nous en pri­ver ne serait-​ce qu’une jour­née nous serait into­lé­rable. Mais avons-​nous déjà réflé­chi aux tenants et aux abou­tis­sants… des toi­lettes ? Ce sujet, loin d’être ano­din, est le point de départ du docu­men­taire Toilettes sans tabou, dif­fu­sé ce same­di en deuxième par­tie de soi­rée sur Arte. De l’Inde aux États-​Unis avec un détour par l’Asie et l’Europe, le réa­li­sa­teur lyon­nais Thierry Berrod passe au crible les nou­veaux enjeux de cet espace, au cœur d’une révo­lu­tion tech­no­lo­gique, éco­lo­gique et cultu­relle, en nous invi­tant à « regar­der les toi­lettes par l’autre bout de la lunette ».

toilettes sans tabou
© Thierry Berrod

Car si les WC semblent une évi­dence dans les pays déve­lop­pés (nous y éva­cuons même nos déjec­tions avec de l’eau potable, c’est dire) tout le monde n’est pas logé à la même enseigne face au petit coin. Ainsi, ce ne sont pas moins de 4,2 mil­liards de per­sonnes – soit la moi­tié de l’humanité – qui vivent encore sans accès total à des ins­tal­la­tions sani­taires décentes. Un constat édi­fiant qui s’est trans­for­mé en véri­table enjeu de san­té publique dans cer­taines régions du monde. En Inde par exemple, où 800 mil­lions de per­sonnes sont pri­vées de toi­lettes dignes de ce nom. L’OMS y estime que 80 % des mala­dies endé­miques du pays sont liées à l’eau souillée par les déjec­tions et au manque d’hygiène.

Après s’être inté­res­sé aux excré­ments (La fabu­leuse his­toire des excré­ments, réa­li­sé en 2008) et à l’urine (Les super­pou­voir de l’urine, réa­li­sé en 2013 et redif­fu­sé d’ailleurs juste après le docu­men­taire sur Arte, ndlr) Thierry Berrod pour­suit donc son cycle d’enquête consa­cré aux com­mo­di­tés. L’occasion pour les télé­spec­ta­teurs de faire connais­sance avec la Journée mon­diale des toi­lettes, lan­cée en 2013 par les Nations Unies chaque 19 novembre, de s’extasier devant le siège de lunette chauf­fant et le sys­tème mas­quant le bruit du pipi des toi­lettes japo­naises ou encore de décou­vrir le parc à thème coréen entiè­re­ment dédié au sujet. De quoi s’interroger sur l’un des sujets les plus tabous de notre socié­té et d’aborder, serei­ne­ment et plein de culture, la tra­di­tion­nelle pause-​pipi d’après film.

Toilettes sans tabou, de Thierry Berrod. Samedi 14 novembre à 22h25 sur Arte puis en replay jusqu’au 12 jan­vier pro­chain.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés
logo ccausette

Article test

In his trac­ti­bus navi­ge­rum nus­quam visi­tur flu­men sed in locis plu­ri­mis aquae suapte natu­ra calentes emer­gunt ad usus aptae mul­ti­pli­cium mede­la­rum. verum has quoque regiones pari sorte Pompeius Iudaeis Quo cogni­to Constantius ultra...