fbpx

Palestine : « Des flash mobs pour bri­ser le silence de Ramallah confi­née »

Témoignage de Raed Jaser, orga­ni­sa­teur de soi­rées, à Ramallah.

112 le Covid19 vu dailleurs Raed Jaser ∏ DR
© DR

« Je vis à Ein Musbah, l’un des quar­tiers les plus vivants de Ramallah, près du centre-​ville. Habituellement, à cette époque, tous les maga­sins, les bars et les res­tau­rants sont ouverts, et les gens sortent beau­coup, sur­tout la nuit. Ramallah est connue pour être une ville qui ne dort jamais. Mais avec la qua­ran­taine, tout s’est arrê­té. Alors, avec[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés