fbpx

Splendeurs et misères de la vie mas­quée

116 splendeur et misere de la vie masquee camille besse
© Camille Besse pour Causette




Un petit rec­tangle de tis­su ou de papier sur la tronche et le cours de votre exis­tence s’en trouve bou­le­ver­sé. En bien ou en mal. Tranches de vie…




Eau pré­cieuse

Envie de renouer avec vos années Biactol ? Nous avons LA solu­tion à votre pro­blème. Avec le masque jetable, vous ne serez pas déçu·es. En pla­çant ce petit bout de plas­tique sur le bas de votre visage, et grâce à une tech­nique ultra évo­luée, vous retrou­ve­rez rapi­de­ment l’acné de votre jeu­nesse. En effet, la vapeur géné­rée par votre propre res­pi­ra­tion, asso­ciée aux frot­te­ments du plas­tique, recrée un éco­sys­tème 100 % natu­rel sur le bas de la zone T per­met­tant à vos bou­tons de s’épanouir en zone humide et de reprendre leurs droits

Tout le monde il est beau

Avec le port du masque, tous les fan­tasmes sont pos­sibles. Car, quand on y pense, une paire d’yeux, à moins de lou­cher, c’est rare­ment déce­vant. Le pro­blème, bien sou­vent, c’est tout le reste. Ainsi, dans ce nou­veau monde cou­pé en deux, vous ne sau­rez jamais que ce beau brun croi­sé chez Leclerc a le tarin de Cyrano. Ni que cette blonde explo­sive a les dents pour­ries. Et dans ce monde de charme « poten­tiel », on peut s’imaginer tous les phy­siques et tous les per­son­nages de son ­his­toire. Un peu comme dans les romans. 

Question : Faut-​il s’inquiéter dès lors que l’on constate avoir beau­coup plus de suc­cès avec un masque que sans ? Le sujet est sur la table.

Haleine neu­tra­li­sée

Jean-​Mi est une perle de col­lègue. Toujours pré­ve­nant et bien­veillant, il n’hésite jamais à anti­ci­per vos envies brû­lantes de café quand vous êtes en rade de cap­sules. Discret, il parle tou­jours à voix basse pour ne pas déran­ger l’open space. Pour ce faire, Jean-​Mi parle tou­jours TRÈS près de la face des gens. Problème : JM pue de la gueule. Le matin, c’est par­fum café-​clope. Après le déj, c’est car­ré­ment char­gé. On ne se refait pas, il aime les plats épi­cés. En fin de jour­née, le tout a bien macé­ré dans la cavi­té buc­cale pour un résul­tat 100 % bouche d’égout. Depuis l’obligation du port du masque en entre­prise, contre toute attente, votre confort res­pi­ra­toire s’est lar­ge­ment upgra­dé.

Jeu, set et match…

116 splendeur et misere de la vie masquee 1 camille besse
© Camille Besse pour Causette

Pervers pépères

116 splendeur et misere de la vie masquee 2 © Camille Besse
© Camille Besse pour Causette

Antisocial, tu gardes ton sang[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Marta Blue Cream A

Les mains dans la vulve

Quand Dr Kpote expérimente un outil d'éducation sexuelle, une vulve en silicone, pour améliorer les connaissances anatomiques d'un groupe de collégiens.