fbpx

Baptiste Beaulieu : « En 2029, le genre est recon­nu pour ce qu’il est : une norme sociale »

Pour les dix ans de Causette, Baptiste Beaulieu a accep­té de nous écrire depuis le tur­fu, tel qu’il l’imagine. Bienvenue en 2029.

98 baptiste beaulieu © Dr
© Dr

Salut Causette !

Ici, en 2029, pas mal de choses ont chan­gé en ce qui nous concerne, et la pre­mière, c’est qu’on peut enfin se tenir la main dans la rue sans peur !

J’en pro­fite pour te don­ner des nou­velles de l’hétérosexuel de base, celui qui marche à côté de moi dans la rue… Crois-​le ou pas, il a ces­sé de sous-​entendre que les femmes les­biennes le seraient par dépit des hommes. Maintenant, plus grand monde ne conteste qu’une femme pre­nant un homme dans ses bras le soir pour s’endormir ne des­sine pas là, dans l’espace d’une chambre à cou­cher, un geste plus tendre ou plus doux que deux femmes ou deux hommes ensemble qui construisent un couple aussi[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
109 Cathy Yerle © Marianne Maric

Soirée dégri­sée

Quand Fiston m’assène : « Maman, aujourd’hui, c’est la journée de tes droits ! Tu peux tout faire comme nous, les hommes ! », je réalise que j’ai encore du travail.