Dorothy and Norman Starry Eyed
© D.Stewart

Amitié et réseaux sociaux : des clics, des likes et des claques

Les réseaux sociaux resserrent-​ils les liens amicaux ou les altèrent-​ils ? Tour d’horizon des petites disputes entre ami·es connecté·es et des nouveaux lieux de sociabilité en ligne.

Le selfie fait-​il l’ami·e ? Unfriender, est-​ce tromper ? Les « copains d’avant » sont-​ils les relous de demain ? Depuis qu’un poke affectueux nous a tiré de notre torpeur sur Facebook, arrivé en France au mitan des années 2000, on s’interroge sur ce qui fragilise ou solidifie les liens amicaux dans nos pratiques quotidiennes sur les réseaux sociaux. Ceux-​ci ont certes reconfiguré nos interactions, mais nos échanges amicaux sont-​ils pour autant inertes ou désincarnés ? Un discours dominant volontiers alarmiste
pointe du doigt le caractère artificiel de ces rapports, mettant en garde contre un éventuel risque de déstructuration du tissu social. Une analyse quelque peu erronée tant la réalité du virtuel a rebattu les cartes, car aujourd’hui, l’amitié s’y réinvente.

Les conversations sont à la fois augmentées et diminuées.

Charlotte Hervot, journaliste et autrice

En 2019, fréquenter sa bande de potes toutes et tous connecté·es, c’est d’abord faire l’apprentissage, parfois douloureux, de nouveaux codes de communication. « On n’a rien à se dire quand on se voit parce que mes ami·es ont déjà posté tout ce qu’ils et elles ont fait en stories sur Instagram », constate Flore, 23 ans, enseignante. « Les conversations sont à la fois augmentées et diminuées », résume Charlotte Hervot, autrice d’un Petit Guide de survie sur Instagram¹. En résumé, on ne parle plus de certaines informations dont on a déjà eu connaissance via les réseaux, mais, en conséquence, on développe aussi de nouveaux sujets de conversation.
Et en l’absence de mode d’emploi, chacun·e improvise et apprend à composer avec ces nouveaux codes. Qui font également surgir de nouvelles façons de se prendre le bec. Ainsi, Elsa, 33 ans, se souvient d’un Nouvel An arrosé. « Les gens ont filmé[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés