fbpx
HS10 detox © M.Pedlar
© M. Pedlar

Folie de la détox : gare à l’intox !

Régimes, com­plé­ments ali­men­taires, mais aus­si cos­mé­tiques et méthodes far­fe­lues… la « détox » est par­tout. Très sédui­sant, le concept ne repose pour­tant sur aucun ration­nel scien­ti­fique. Petite détox intellectuelle.

À chaque fois que vous ne pou­vez plus fer­mer votre jean et que vous voyez votre teint d’endive dans le miroir, vous en arri­vez à la même déso­lante conclu­sion : vous ne menez pas une vie très saine. Voire, vous abu­sez. Et si une petite « cure détox » puri­fi­ca­trice était votre planche de salut ? Veinarde que vous êtes, les pro­po­si­tions de régimes détox sont légion, et les rayons des phar­ma­cies et des maga­sins débordent de pro­duits estam­pillés « détox » : des jus ver­dâtres, des gélules de plantes, des liquides bru­nâtres à mélan­ger à votre litre d’eau quo­ti­dien, des thés… il y en a pour tous les goûts. Et si vous vou­lez vous détoxi­fier le vagin, les pores de la peau, le côlon ou les oreilles, vous trou­ve­rez aus­si votre bon­heur. Il y en a pour tous les trous. Mais avant de faire une consom­ma­tion incon­si­dé­rée d’eau citron­née ou de vous retrou­ver à pous­ser la porte d’une cli­nique de lave­ment du côlon, lisez la suite.

Déjà, qu’est-ce que la détox ? Posez la ques­tion à des scien­ti­fiques, vous obtien­drez nombre de sou­pirs per­plexes. En méde­cine, la dés­in­toxi­ca­tion existe : elle entre dans le champ de la toxi­co­ma­nie ou de l’empoisonnement. Mais dans le monde du bien-​être, la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2020 07 15 a 11.42.18

Fausses couches, vrais silences

Elles concernent une femme sur quatre, et font donc partie intégrante de la vie procréative. Pourtant, cette interruption involontaire de grossesse est encore très souvent vécue comme un échec placé sous le sceau du secret.