fbpx
IMG 0273
© S.C.

Composition des pro­tec­tions pério­diques : le gou­ver­ne­ment passe à la contrainte

Le minis­tère de la Santé a annon­cé jeu­di, auprès de Libération et de France Inter, vou­loir contraindre dès jan­vier 2023 les fabri­cants de pro­duits d'hygiène fémi­nine à affi­cher de manière pré­cise leur composition. 

Il s'agit, pour Olivier Véran, d'un « no man's land ». Jeudi, le ministre de la Santé a annon­cé la publi­ca­tion d'un décret obli­geant, à par­tir de jan­vier pro­chain, les fabri­cants de pro­tec­tions pério­diques à affi­cher de manière pré­cise la liste de leurs com­po­sants, révèlent Libération et France Inter. Ces élé­ments devront être affi­chés par ordre décrois­sant, selon leur poids au moment de leur fabrication. 

Cette annonce inter­vient après un échange d'Olivier Véran avec les asso­cia­tions Règles élé­men­taires et Georgette Sand, ain­si que la force juri­dique de la Fondation des femmes, qui se battent depuis plu­sieurs années pour[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés