fbpx
IMG 0273
© S.C.

Composition des pro­tec­tions pério­diques : le gou­ver­ne­ment passe à la contrainte

Le minis­tère de la Santé a annon­cé jeu­di, auprès de Libération et de France Inter, vou­loir contraindre dès jan­vier 2023 les fabri­cants de pro­duits d'hygiène fémi­nine à affi­cher de manière pré­cise leur composition. 

Il s'agit, pour Olivier Véran, d'un « no man's land ». Jeudi, le ministre de la Santé a annon­cé la publi­ca­tion d'un décret obli­geant, à par­tir de jan­vier pro­chain, les fabri­cants de pro­tec­tions pério­diques à affi­cher de manière pré­cise la liste de leurs com­po­sants, révèlent Libération et France Inter. Ces élé­ments devront être affi­chés par ordre décrois­sant, selon leur poids au moment de leur fabrication. 

Cette annonce inter­vient après un échange d'Olivier Véran avec les asso­cia­tions Règles élé­men­taires et Georgette Sand, ain­si que la force juri­dique de la Fondation des femmes, qui se battent depuis plu­sieurs années pour[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2022 05 13 a 19.56.07

La folle his­toire des faux lolos

Des opérations de reconstruction au business des poitrines XXL, du libre choix des femmes de modeler leur corps aux normes porno intériorisées… Objet de désir et de répulsion, l’implant mammaire reflète notre ambiguité vis-à-vis des seins.

114 cathy yerle mitikafe

Les liens du sang

Rien ne va plus depuis que Lili a réalisé qu'elle avait pris du poids pendant le confinement. En plus, elle accueille ses premières règles.