capture decran 2020 09 11 a 17.39.17
© Krista Van Der Niet pour Causette

Réparation de l'hymen, se refaire une virginité

La recons­truc­tion chi­rur­gi­cale de l'hymen (hymé­no­plas­tie) divise le corps médi­cal. Faut-​il aider la patiente en détresse ou refu­ser d'entretenir ce mythe, qui serait le sym­bole de la virginité ? 

« Mais vous savez, Sarah, que le pro­phète Mahomet s’est marié avec Khadija, qui était veuve et donc qui n’était pas vierge ? » demande le Dr Abecassis, chi­rur­gien esthé­tique. À l’autre bout du télé­phone, la jeune fille dit qu’elle sait bien, mais qu’elle n’a vrai­ment pas le choix : il lui faut être équi­pée d’un hymen pour son mariage, qui a lieu dans un mois. « On va faire en sorte que cette mem­brane soit comme avant, la rassure-​t-​il. Je ne peux pas vous garan­tir que cela sai­gne­ra. Les hommes savent que, par­fois, ça ne saigne pas, mais il sen­ti­ra une résistance. » 

Une anes­thé­sie, une demi-heure[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
Descente organe A

Descente d'organes, toutes concernées

Alors qu’il concerne 40 % des femmes, le prolapsus est passé sous silence. Ce qui vaut des sueurs froides à celles qui découvrent qu’elles en sont atteintes. Avec un peu d’éducation et une bonne claque au tabou qui entoure cette pathologie, on...

commentaire