fbpx
curie
Anne-Vincent Salomon (©Clément Boutin)

Cancers fémi­nins : l'Institut Curie sou­haite créer une struc­ture dédiée aux femmes

L'Institut Curie, spé­cia­li­sé dans la recherche et la lutte contre les can­cers, a annon­cé jeu­di vou­loir lan­cer une struc­ture entiè­re­ment dédiée aux can­cers fémi­nins, ceux du sein et gyné­co­lo­giques, qui touchent 76.000 femmes chaque année. 

En France, 76.000 nou­veaux cas de can­cers fémi­nins sont diag­nos­ti­qués chaque année. Le chiffre peut sem­bler ver­ti­gi­neux mais, au sein de l'Institut Curie, 70% des malades pris·es en charge le sont jus­te­ment pour ces types de can­cers. Ceux du sein, et ceux dits gyné­co­lo­giques : de l'ovaire, de l'endomètre, du col du vagin, du vagin et de la vulve. Le centre fran­çais, spé­cia­li­sé dans la recherche et la lutte contre l'ensemble des can­cers, a donc annon­cé, ce jeu­di, lors d'une[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2022 04 29 a 14.55.47

Nos ancêtres, ces végés

Chaque mois, un chercheur, une chercheuse, nous raconte sa thèse sans jargonner. La sociologue Alexandra Hondermarck étudie l’organisation du mouvement végétarien en France de 1880 à 1940 *. À l’époque, ni l’écologie ni la souffrance animale ne sont...