victoire de la musique
De gauche à droite les chanteuse Louane, Meryl et Zaho de Sagazan. © Harald Krichel / Wikimedia Commons, © DR, © Selbymay / Wikimedia Commons

Zaho de Sagazan, Louane et Meryl par­mi les nom­mées aux Victoires de la musique 2024

La liste des nommé·es pour la céré­mo­nie qui se dérou­le­ra le 9 février pro­chain a été ren­due publique ce lun­di. Citée dans cinq caté­go­ries, Zaho de Sagazan arrive en tête des nomi­na­tions de la 39e édi­tion des Victoires de la musique.

Avec son pre­mier album La Symphonie des éclairs et ses cinq nomi­na­tions, Zaho de Sagazan fait par­tie des favori·tes pour la 39e édi­tion des Victoires de la musique 2024. La liste des nommé·es a été révé­lée ce lun­di 8 janvier.

Ce ne sera pas moins de vingt-​cinq artistes – pari­té res­pec­tée – qu’on retrou­ve­ra à la Seine musi­cale ce 9 février. Un flo­ri­lège de femmes talen­tueuses a été sélec­tion­né pour cette édi­tion, dont Zaho de Sagazan, Louane, Meryl ou encore Adèle Castillon. La sur­prise de cette édi­tion : la “vété­rante” Véronique Sanson concourt elle aus­si pour le titre d’artiste fémi­nine de l’année !

Zaho de Sagazan, chan­teuse ori­gi­naire de Saint-​Nazaire, est la grande favo­rite avec ses cinq nomi­na­tions dans les dif­fé­rentes caté­go­ries : révé­la­tion fémi­nine, révé­la­tion scène, album, clip et chan­son de l’année.

Nouveautés dans la sélection

Nouvelle année, nou­veau pré­sident, nou­velles méthodes. Le créa­teur du label Tôt ou tard, Vincent Frèrebeau, a repris pour deux ans la pré­si­dence des Victoires de la musique. Celui qui avait déjà diri­gé l’institution en 2005–2006 puis 2012–2013 revient avec un mot d’ordre : “Sus à l’entre-soi, au pari­sia­nisme et au manque de diver­si­té”, d’après Le Parisien. La sélec­tion des nommé·es a sou­vent été contes­tée, les auditeur·rices se plai­gnant d’un manque de diversité.

Pour cette nou­velle édi­tion, les méthodes de vote ont chan­gé. Le pre­mier tour ras­semble un jury de 882 professionnel·les de la musique (600 en 2023) qui a dis­tin­gué dix artistes pour chaque caté­go­rie. Au second tour, c’est un jury de trente-​deux per­sonnes qui est char­gé de dépar­ta­ger les fina­listes. De manière à évi­ter toute pres­sion, ces trente-​deux professionnel·les de la musique ne connais­saient pas le nom des autres per­sonnes com­po­sant le jury.

Les années pré­cé­dentes, il a été remar­qué que cer­tains genres musi­caux, comme le rap et le rock, étaient sous-​représentés dans les nomi­na­tions. Vincent Frèrebeau explique au Parisien que cette année, ils ont "pris des spé­cia­listes de ces genres et des pro­gram­ma­teurs afin que ces musiques puissent être repré­sen­tées". Le rap fait son grand retour avec les nomi­na­tions d'Aya Nakamura, de Shay ou encore de Meryl.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.