fbpx

Témoignage : “gui­der le trou­peau de bre­bis, c’est comme manœu­vrer un paque­bot”

Les prai­ries du cap Blanc-​Nez (Pas-​de-​Calais) s’étendent à perte de vue. Juste en des­sous des falaises de craie, la Manche char­rie ses rou­leaux d’écume. Un décor idyl­lique, mais inha­bi­tuel pour y ren­con­trer des mou­tons. Pourtant, c’est ici que
les six cents bre­bis gar­dées par Lorène Pascal ont élu domi­cile. Entourée
de ses deux chiennes, la jeune femme de 25 ans veille à leur bien-​être.

113 bergere camille besse pour causette
© Camille Besse

« Je suis une ber­gère qui a vue sur la mer. Moi qui aime tant la mon­tagne, je n’aurais jamais pen­sé me retrou­ver ailleurs qu’en alti­tude. Cette pas­sion me vient de l’enfance, quand mes parents, pas du tout dans le métier, m’emmenaient en balade dans le Vercors ou en Chartreuse pour m’apprendre à recon­naître les plantes. Même si le cap Blanc-​Nez ne culmine qu’à 134 mètres de haut, j’entame tout de même ma qua­trième année ici. J’ai signé un CDD de quatre ans (quatre sai­sons allant de mai à octobre pour être pré­cise) avec l’association Eden 62, qui gère ce site emblé­ma­tique de la Côte d’Opale. Ils ont déci­dé de réin­tro­duire des ovins pour redy­na­mi­ser les sols très cal­caires qui s’appauvrissaient au fil du temps. Et ça marche ! Les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Final LesbianConsent

Violences sexuelles : entre femmes aus­si

S’assurer que l’autre est d’accord, respecter son refus sans insister. Le consentement sexuel est une notion encore loin d’être acquise. Et cela ne vaut pas que pour les hétérosexuels. Les lesbiennes et les bisexuelles peuvent aussi être auteures ou...