Série vacances : Centre-​Val de Loire

Nos meilleurs plans, région par région !

112 corovacances centre val de loire ∏ Julien Phoque
© Julien Phoque

Le Berry de George Sand 

C’est en décri­vant la vie rus­tique du Berry que George Sand atteint les som­mets de son art. De son œuvre, on tire une invi­ta­tion à sillon­ner la Vallée Noire. Commencez par Nohant, demeure où l’écrivaine vécut avec Chopin, et par le musée Sand, dont le bâti­ment appa­raît dans le roman Mauprat. Puis allez pui­ser dans ses sources d’inspirations : le mou­lin d’Angibault, « coin de para­dis sau­vage », écrit-​elle, et le châ­teau de Sarzay, décors du Meunier d’Angibault. Passez ensuite au vil­lage de Lys-​Saint-​Georges, « sublime » paroisse typique du coin. Surtout, entre chaque étape, res­pi­rez une demi-​journée et perdez-​vous dans la nature ber­ri­chonne, abso­lu­ment buco­lique. C’est là que l’héritage de George réson­ne­ra le plus. 

Informations sur Pays-george-sand.fr

La Loire souterraine 

Les châ­teaux, c’est sur­fait, non ? Dans la Loire, vers Saumur – sur­tout s’il fait chaud dehors – on peut se louer un logis tro­glo­dyte pour décou­vrir les entrailles de la région. Explorer la ville sou­ter­raine de Bourré, ses 120 kilo­mètres de gale­ries (!) et ses caves cham­pi­gnon­nières, avec dégus­ta­tion à la fin… Puis un tour dans le manoir-​atelier sous pierre du peintre Richard Rak, ou dans la ferme tro­glo­dyte médié­vale des Goupillières (presque une mai­son de hob­bit !). Pour le côté arty, il y a aus­si les immenses sculp­tures illu­mi­nées de la car­rière des Perrières. Des visites à faire masqué·es et en petits groupes, sou­vent sur rendez-​vous, pour res­ter safe. 

Ville sou­ter­raine de Bourré : Le-champignon.com
Galerie de Richard Rak : Manoir de la Caillère. 06 52 84 43 46 ou Richard-rak.com
Ferme des Goupillières, à Azay-​le-​Rideau. 02 47 45 46 89
Les Perrières : 02 41 59 71 29.
Plus d’activités Troglodytes sur ot-saumur.fr/Troglodytes_r26.html

Artisanat local en Eure-et-Loir

À défaut de par­tir humer l’air alpin ou cares­ser le sable chaud, on peut aus­si s’évader avec ses mains. En tâtant le vitrail ou la sculp­ture sur terre grise au cours d’un séjour arti­sa­nat local dans la Beauce. D’abord, avec un stage de pein­ture sur verre sur quatre jours, au Centre inter­na­tio­nal du vitrail, qui pro­pose de « jouer avec les cou­leurs », de ser­tir le plomb et de sou­der à l’étain, façon « vitre­rie médié­vale », en plein cœur de Chartres. Puis en allant pal­per la glaise dans l’un des ate­liers mode­lage (huit per­sonnes au plus) de Charlotte Petit (lec­trice de Causette !), « au milieu des oiseaux, des mont­gol­fières et des blés ». Piscine, baby-​foot, pia­no et salle de médi­ta­tion sont, en plus, à dis­po­si­tion dans ce char­mant hameau où vous pou­vez loger. 

Centre-vitrail.org – 02 37 21 65 72. 
Charlottepetit.com – 06 62 71 55 04.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.