Capture d’écran 2022 06 21 à 13.14.55

Affaire Jacquie et Michel : Canal + sus­pend la dif­fu­sion de la chaîne por­no J&MTV

Le pro­prié­taire du site por­no, Michel Piron, ain­si qu'un ancien acteur et deux anciens réa­li­sa­teurs, ont été mis en exa­men ven­dre­di 17 juin pour « com­pli­ci­té de viol » et « traite d’être humain en bande orga­ni­sée ». En réac­tion, Canal + a sus­pen­du la chaîne pornographique.

Depuis ven­dre­di soir, les abonné·es de Jacquie et Michel TV (J&MTV) voient s’afficher ce mes­sage lorsqu’ils tentent d’accéder à la chaîne por­no­gra­phique dif­fu­sée sur les bou­quets de Canal + : « Compte tenu des élé­ments d’actualité concer­nant le groupe édi­tant la chaîne Jacquie et Michel TV, le groupe Canal + a déci­dé d’en sus­pendre la dif­fu­sion dans l’attente d’informations complémentaires ». 

Une inter­rup­tion – confir­mée ce lun­di par un com­mu­ni­qué du groupe – en réac­tion à la mise en exa­men, plus tôt dans la jour­née de ven­dre­di, du pro­prié­taire du site por­no, Michel Piron pour « com­pli­ci­té de viol » et « traite d’être humain en bande orga­ni­sée » dans le cadre d’une enquête ouverte en juillet 2020. 

Mastodonte de l'industrie

L'association Osez le fémi­nisme ! – qui avait adres­sé début 2020 à la police judi­ciaire des signa­le­ments pour pra­tiques sexuelles « hors normes et dou­lou­reuses » non consen­ties sur des tour­nages, entre 2009 et 2015 – s’est féli­ci­tée de cette sus­pen­sion sur Twitter. Les mili­tantes fémi­nistes demandent désor­mais « la fer­me­ture immé­diate » des sites inter­net Jacquie et Michel ain­si que celle défi­ni­tive de la chaîne J&MTV.

De son côté, Michel Piron a démis­sion­né ven­dre­di de ses fonc­tions au sein du site Jacquie et Michel, deve­nu en quelques années l’un des mas­to­dontes du por­no fran­çais. L'ex-patron jus­ti­fie ce choix par sa volon­té de se consa­crer à sa défense et de ne pas per­tur­ber les acti­vi­tés du groupe. Selon des infor­ma­tions de BFMTV, « il s’agirait sur­tout de conser­ver les par­te­na­riats stra­té­giques que le groupe a noué avec dif­fé­rents dif­fu­seurs, source impor­tante de reve­nus ». Jacquie et Michel, appar­tient au groupe fran­çais Ares et exploite en effet plu­sieurs sites por­no­gra­phiques, des sex-​shops, le maga­zine Hot Vidéo, des pro­duits déri­vés ain­si que jusqu’à ven­dre­di, la chaîne J&MTV sur Canal+. 

Placement sous contrôle judiciaire 

Interpellé le 14 juin avec son épouse, un ancien acteur et deux anciens réa­li­sa­teurs, Michel Piron, 64 ans, a donc été mis en exa­men ven­dre­di 17 juin. Il a été pla­cé sous contrôle judi­ciaire dans la fou­lée, alors que le par­quet de Paris avait requis son pla­ce­ment en déten­tion pro­vi­soire lors d’une audience devant le juge des liber­tés et de la déten­tion. Dans un com­mu­ni­qué, Osez le fémi­nisme ! réclame la mise en déten­tion pro­vi­soire de Michel Piron. 

Lire aus­si I Enquête sur Jacquie et Michel : le pro­prié­taire du site por­no en garde à vue

Quant à l’ancien acteur et aux deux réa­li­sa­teurs, ils ont aus­si été mis en exa­men pour « viols », « com­pli­ci­té de viol », « proxé­né­tisme et traite d’être humain en bande orga­ni­sée ». L'un d'eux est éga­le­ment pour­sui­vi pour « com­pli­ci­té de viol avec acte de tor­ture et de bar­ba­rie ». Il a été pla­cé en déten­tion pro­vi­soire, a pré­ci­sé BFMTV. L’épouse de Michel Piron a, elle, été pla­cée sous le sta­tut inter­mé­diaire de témoin assis­té. Elle est res­sor­tie libre ven­dre­di du tri­bu­nal judi­ciaire de Paris. 

La chaîne Jacquie et Michel TV avait été lan­cée en juin 2020 et était dif­fu­sée en exclu­si­vi­té sur les bou­quets de Canal +. Selon le des­crip­tif des offres de Canal +, J&MTV était acces­sible « tous les jours, de minuit à cinq heures du matin » et pro­po­sait « l’exploration du X sous toutes ses formes ». C’est-à-dire, des repor­tages, des inter­views et du making-​off issus direc­te­ment des pla­teaux de tour­nage. « Des aven­tures intimes, réelles et sans tru­cage qui ont fait le suc­cès de la marque tout au long des années », pré­cise tou­jours, ce mar­di 21 juin, le site de Canal +. 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.