kathy spillar
© DR

Katherine Spillar : « Du résultat des élections va littéralement dépendre la vie des femmes aux États-​Unis »

Ms. Magazine, c’est un peu l’inspi originelle de Causette : la première revue féministe américaine cofondée par Gloria Steinem, il y a cinquante ans. À la veille des élections, sa rédactrice en chef, Katherine Spillar, a accepté de répondre à nos questions sur ce scrutin historique pour les droits des femmes.

Causette : « C’est le scrutin de l’égalité. Votez comme si votre vie en dépendait. » Voici le message que vous avez publié en lettres capitales sur la couverture du dernier numéro de Ms. En quoi la réélection de Trump serait-​elle carrément une question de vie ou de mort pour les femmes ?
Katherine Spillar : L’égalité est vraiment le sujet numéro un de ce scrutin. Pas seulement pour les femmes, mais aussi pour les personnes LGBTQ, pour l’égalité raciale, pour la justice économique… Parce que l’administration de Trump n’a cessé de détricoter les acquis. Mais ce que nous voulions surtout, c’est attirer l’attention sur le fait que cette élection va déterminer si oui ou non, l’Equal Rights Amendment va être intégré à la Constitution. Les États-​Unis sont le seul pays démocratique au monde à n’avoir pas de clause garantissant l’égalité pour les femmes et les jeunes filles dans sa Constitution. Or, le département de la Justice de Trump refuse de certifier cet amendement, sous prétexte qu’il est inconstitutionnel. Si la Maison-​Blanche et le Sénat passaient du côté démocrate, nous pourrions ajouter cet amendement et protéger toutes les femmes et les filles de ce pays. Interdire la discrimination à l’embauche, garantir leur accès à l’éducation…

Il y a un autre enjeu majeur : le destin de l’Affordable Care Act, que l’on connaît sous le nom d’Obamacare. Il s’agit de notre législation sur[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque