fbpx
HS5 CourrierDuClit 01
© A. DA. CUNHA

Le cour­rier du clit

Quoi, vous ne connais­sez pas le célé­bris­sime “Courrier du cul”, de notre col­la­bo­ra­trice Clarence Edgard-​Rosa, sur son non moins fameux blog Poulet rotique ? D’abord, il est temps d’y remé­dier. Ensuite, en voi­ci un aper­çu. Pour Causette, notre jour­na­liste répond aux ques­tions “100 % cli­to” posées par ses lec­trices et lec­teurs. Questions pour le moins récur­rentes. Et par­fois inquiètes. 

Farah *

« Mon copain est dégoû­té par le cun­ni­lin­gus. Ses rares ten­ta­tives sont des échecs : il ne sait pas com­ment s’y prendre et je n’arrive pas à le gui­der sachant qu’il est en train de se for­cer. Je suis cli­to­ri­dienne et j’ai tou­jours été avec des mecs qui ado­raient faire ça. Mes amies ne pou­vant m’aider (bande de connasses vagi­nales), je m’en remets à vous. »

* Le pré­nom a été modi­fié.

Chère Farah,

Vos « connasses » de copines (c’est vous qui le dites) n’en sont pas vrai­ment, je vous l’assure, puisque l’orgasme fémi­nin pro­vient for­cé­ment du cli­to­ris, cet organe dont on ne dit pas suf­fi­sam­ment à quel point il est for­mi­dable. C’est un grand organe dont la par­tie visible n’est que la pro­messe de ce qui se cache der­rière. Vous n’êtes donc pas plus « cli­to­ri­dienne » qu’elles ne sont[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
1940s bedroom scene with a nude woman lying on bed. u.s.A

Vieillir et mûrir de plai­sir

Pour beaucoup de quinquas, entre réconciliation avec son corps, libération de l’esprit et réinvention de sa sexualité, les matelas n’ont pas fini de grincer

HS5 CourrierDuClit 01

Le cour­rier du clit

Pour Causette, la journaliste Clarence Edgard-Rosa répond aux questions “100 % clito” posées par ses lectrices et lecteurs. Questions pour le moins récurrentes. Et parfois inquiètes.