HS5 CourrierDuClit 01
© A. DA. CUNHA

Le courrier du clit

Quoi, vous ne connaissez pas le célébrissime “Courrier du cul”, de notre collaboratrice Clarence Edgard-​Rosa, sur son non moins fameux blog Poulet rotique ? D’abord, il est temps d’y remédier. Ensuite, en voici un aperçu. Pour Causette, notre journaliste répond aux questions “100 % clito” posées par ses lectrices et lecteurs. Questions pour le moins récurrentes. Et parfois inquiètes. 

Farah *

« Mon copain est dégoûté par le cunnilingus. Ses rares tentatives sont des échecs : il ne sait pas comment s’y prendre et je n’arrive pas à le guider sachant qu’il est en train de se forcer. Je suis clitoridienne et j’ai toujours été avec des mecs qui adoraient faire ça. Mes amies ne pouvant m’aider (bande de connasses vaginales), je m’en remets à vous. »

* Le prénom a été modifié.

Chère Farah,

Vos « connasses » de copines (c’est vous qui le dites) n’en sont pas vraiment, je vous l’assure, puisque l’orgasme féminin provient forcément du clitoris, cet organe dont on ne dit pas suffisamment à quel point il est formidable. C’est un grand organe dont la partie visible n’est que la promesse de ce qui se cache derrière. Vous n’êtes donc pas plus « clitoridienne » qu’elles ne sont[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
HS5 clito2

En Égypte, le coup du pinceau

Dans certaines cultures, comme ici en Égypte, c’est la seule sexualité possible à deux en dehors du mariage. Et une source de plaisir intense pour les femmes.