fbpx

La sélec­tion de jan­vier 2020

BFR 0106MH 07HD A
Martha High © S. Caparilli

Nothing’s Going Wrong, de Martha High & The Italian Royal Family

Lorsqu’un soir de 1965, Martha High se pro­duit en concert à Washington, elle a 20 ans, James Brown est dans la salle. Il est tel­le­ment bluf­fé par cette chan­teuse qu’il lui pro­pose d’intégrer son groupe comme cho­riste. L’aventure dure­ra trente-​cinq ans, dou­blée d’une réelle ami­tié avec le « par­rain de la soul ». Aujourd’hui, Martha High a 74 ans et sa voix n’en laisse rien paraître, sinon le vécu qu’on devine à tra­vers une tex­ture rocailleuse du meilleur effet. Elle chante l’égalité des cultures mino­ri­taires aux États-​Unis, la place des immigré·es ou encore la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
vinyl record on white desk

Notre sélec­tion musi­cale de mai 2021

Au pro­gramme : Rover, Ballaké Sissoko et Taur. Rover : Un album tout en (sous-)sol Timothée Régnier, charis­matique auteur-​compositeur-​interprète, connu sous le pseu­do de Rover, a enre­gis­tré son troi­sième album, Eiskeller, à...