fbpx

La sélec­tion livres d'octobre

Lâché de confettis !

115 la trajectoire des confettis © Editions du sous sol 1


La Trajectoire des confet­tis,
de Marie-​Ève Thuot.
Éditions du sous-​sol,
624 pages, 22,90 euros.

On en vien­drait presque à sou­hai­ter un recon­fi­ne­ment (sans enfants, sans conjoint·e et sans (télé)travail…) pour que vous puis­siez vous plon­ger, toutes affaires ces­santes, dans les 624 pages de La Trajectoire des confet­tis. Car ce pre­mier roman, tout droit sor­ti de l’imagination de la Québécoise Marie-​Ève Thuot, actuel­le­ment en doc­to­rat de lit­té­ra­ture com­pa­rée à Montréal, vous tien­dra en haleine comme une bonne vieille série Netflix. Cette fresque à la construc­tion brillante, bour­rée de sus­pens et de rebon­dis­se­ments, raconte l’histoire d’une famille et de ses mul­tiples rami­fi­ca­tions. De 1899 où, dans un vil­lage recu­lé du nord des États-​Unis, un jeune pas­teur accueille une femme enceinte dont il ne sait rien, jusqu’à 2027 où trois jeunes filles appar­te­nant à une com­mu­nau­té « extinc­tion­niste » se font volon­tai­re­ment liga­tu­rer les trompes. Entre les deux, des frères, des sœurs, des cousin·es, des parents, tous et toutes très habi­le­ment relié·es les un·es aux autres et qui ont en com­mun de vivre l’amour, le couple et la sexua­li­té hors de tout cadre, de toute norme et de toute morale. Un sacré coup de pied dans la four­mi­lière et une réjouis­sante décou­verte pour toutes celles et ceux qui aiment se faire hap­per par la nar­ra­tion, même si, par endroits, le style n’est pas par­fai­te­ment au rendez-​vous. S.G

Brigade verte

115 Le grand vertige © Editions Actes Sud 1


Le Grand Vertige,
de Pierre Ducrozet. Éd. Actes Sud,
368 pages, 20,50 euros.

Prix de Flore 2017 pour L’Invention des corps, Pierre Ducrozet pousse l’enjeu tou­jours plus loin. Le Grand Vertige ima­gine que l’Europe mis­sionne (avec 120 mil­liards d’euros) un pion­nier anglais de la pen­sée envi­ron­ne­men­tale pour bâtir une brigade[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
0f4a0110ok a

Amandine Gay : repen­ser les droits des adopté·es

Dans Une poupée en chocolat, la réalisatrice et militante afroféministe Amandine Gay démontre que, pour protéger les droits des personnes adoptées, des mères biologiques et, même, de toutes et tous les enfants, il existe une solution : déboulonner...