fbpx
99 portfolio © Clementine Schneidermann et Charlotte James
© Clementine Schneidermann et Charlotte James

Les défi­lés de mode enfan­tins et étranges de Clémentine Schneidermann et Charlotte James

It’s Called Ffasiwn, de Clémentine Schneidermann et Charlotte James

Elles ont commencé par ces photos d’enfants tout de noir vêtus pour Halloween. Et l’univers de leur projet, cette saveur à la fois dramatique et ironique des images, était trouvé. It’s Called Ffasiwn*, de Clémentine Schneidermann et Charlotte James, est une collabora­tion qui mêle photographie, performance et documen­taire. Charlotte conçoit et organise des ateliers pour les enfants de 8 à 14 ans, qui s’emparent d’un thème et façonnent des vêtements, Clémentine met en scène et shoote les étranges défilés de mode des jeunes modèles, vêtus de leurs œuvres, dans les paysages du pays de Galles. Leur travail s’inscrit en effet dans cette région bien précise, celle des vallées post-industrielles du Sud. Une contrée marquée par la disparition de l’industrie du charbon dans les années 1980, dont on représente le plus souvent la communauté ouvrière appauvrie et disloquée. Les deux artistes souhaitent redonner à cette région un souffle de fantaisie, d’originalité, une beauté incongrue.  

*« C’est de la mode », en gallois.

insta offre etudiante
Cliquez sur les images pour les agrandir.

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 LaurenceFavory

La sexua­li­té fémi­nine hors du cadre

De fresques en tableaux, les femmes ont évolué pendant des siècles dans la psyché des peintres, séductrices ou soumises. Leur plaisir n’a pas beaucoup inspiré les artistes. Ce n’est que récemment qu’il s’est invité sur les toiles.