jqm lafon 3
© Jan Quirin Maschinski pour Causette

D’Amérique latine à l’Asie, des féministes contre la chirurgie plastique


D’Amérique latine jusqu’en Asie, des féministes se rebiffent contre le bistouri et les injonctions esthétiques. Ici les seins, là-​bas le nez… Si chaque société a ses obsessions, le combat contre la tyrannie de la beauté, lui, est bel et bien planétaire.

Corée du Sud · “Libère-​toi de ton corset”

« Ici, on voit des femmes faire de la chirurgie esthétique pour les entretiens d’embauche, et des parents offrir une opération à leur enfant en guise de cadeau d’entrée à l’université. » La youtubeuse coréenne Lina Bae donne le ton, lorsqu’on l’interroge sur les normes de beauté dans son pays. Elle fait partie des féministes à s’être insurgées, en 2018, pendant le mouvement #EscapeTheCorset (« Libère-​toi de ton corset »), contre les diktats esthétiques coréens. C’est une présentatrice de chaîne nationale, Lim Hyeon-​ju, qui pose la première pierre à l’édifice. Chose impensable en Corée du Sud, elle porte des lunettes à l’écran. Et assume de défier le système. Dans les jours suivants, deux associations organisent une manifestation dans le quartier des chirurgiens plastiques, au centre de Séoul. Le message : « Le scalpel est une forme[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés