fbpx
jqm lafon 3
© Jan Quirin Maschinski pour Causette

D’Amérique latine à l’Asie, des fémi­nistes contre la chi­rur­gie plas­tique


D’Amérique latine jusqu’en Asie, des fémi­nistes se rebiffent contre le bis­tou­ri et les injonc­tions esthé­tiques. Ici les seins, là-​bas le nez… Si chaque socié­té a ses obses­sions, le com­bat contre la tyran­nie de la beau­té, lui, est bel et bien pla­né­taire.

Corée du Sud · “Libère-​toi de ton cor­set”

« Ici, on voit des femmes faire de la chi­rur­gie esthé­tique pour les entre­tiens d’embauche, et des parents offrir une opé­ra­tion à leur enfant en guise de cadeau d’entrée à l’université. » La you­tu­beuse coréenne Lina Bae donne le ton, lorsqu’on l’interroge sur les normes de beau­té dans son pays. Elle fait par­tie des fémi­nistes à s’être insur­gées, en 2018, pen­dant le mou­ve­ment #EscapeTheCorset (« Libère-​toi de ton cor­set »), contre les dik­tats esthé­tiques coréens. C’est une pré­sen­ta­trice de chaîne natio­nale, Lim Hyeon-​ju, qui pose la pre­mière pierre à l’édifice. Chose impen­sable en Corée du Sud, elle porte des lunettes à l’écran. Et assume de défier le sys­tème. Dans les jours sui­vants, deux asso­cia­tions orga­nisent une mani­fes­ta­tion dans le quar­tier des chi­rur­giens plas­tiques, au centre de Séoul. Le mes­sage : « Le scal­pel est une forme[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés