« Le pro­blème du pan­ta­lon » : un docu sur ces hommes qui veulent prendre en main leur contraception

Disponible sur le site de France 3 Région Centre-​Val de Loire, Le Problème du pan­ta­lon est un docu­men­taire qui suit trois hommes en quête de solu­tions contra­cep­tives. Instructif et par­fois cocasse.

101318768 176821753857849 4902587649488846848 o
© La Boîte à Songes

Quentin, David et William ont la tren­taine et des vies intimes bien rem­plies. En fiers gar­çons de 2020, ils ont déci­dé de prendre en main leur contra­cep­tion afin de se pré­mu­nir de gros­sesses indé­si­rées… Et de sou­la­ger leurs com­pagnes, qu’elles soient de pas­sage (comme pour David) ou qu’ils vivent avec elles.

Oui mais, vers quelle tech­nique under­ground se tour­ner ? La contra­cep­tion mas­cu­line demeure une curio­si­té, avec quelques méde­cins défricheur·euses et une poi­gnée d’associations d’hommes modernes pro­po­sant des solu­tions encore mécon­nues et pas tou­jours homo­lo­guées par les auto­ri­tés sani­taires. David choi­sit de se lan­cer dans les injec­tions hor­mo­nales – des piqûres heb­do­ma­daires –, Quentin opte pour la vasec­to­mie – laquelle per­met tou­te­fois la congé­la­tion de ses gamètes pour un éven­tuel chan­ge­ment d’avis. Quant à William, qui n’est autre que le pseu­do du réa­li­sa­teur Guillaume Levil, il se tourne vers le comique slip chauffant. 

Lire aus­si : Les boules au chaud à Concarneau, ou quand Dr Kpote ren­contre des Bretons uti­li­sa­teurs de slip chauffant.

« Lorsque j’ai eu l’idée de ce docu­men­taire, après les confi­dences d’une amie sur son IVG qui ont été pour moi un upper­cut, je n’avais pas envi­sa­gé de me mettre en scène, je sou­hai­tais seule­ment explo­rer les enjeux de la contra­cep­tion mas­cu­line », explique Guillaume Levil à Causette. Seulement voi­là, son pre­mier témoin pré­po­sé au slip contra­cep­tif (ou « remonte-​couilles » de son petit nom) finit par aban­don­ner après deux mois de tour­nage suite « à la honte de sa com­pagne de se voir dépos­sé­dée de la contra­cep­tion », raconte Guillaume Levil. Le réa­li­sa­teur, de nature curieuse, a donc rele­vé son témoin au pied levé.

La force du Problème avec le pan­ta­lon, c’est son angle : Guillaume Levil s’est atta­ché non pas au par­cours médi­cal, qui n’est qu’une trame, mais à la réac­tion de l’entourage, amis, familles, com­pagnes. Si le sujet de la honte pour une femme de ne plus prendre en charge la contra­cep­tion du couple n’est pas explo­ré, on voit une femme expri­mer ses appré­hen­sions à confier la contra­cep­tion à son par­te­naire, alors que c’est au final elle qui tom­be­ra enceinte s’il n’est pas sérieux avec. Il y a aus­si toute une ribam­belle de col­lé­giens dont les traits d’esprit, les pudeurs ou les pun­chlines (fémi­nistes ou vieux jeu) sur le sujet par­sèment le documentaire. 

Et ce moment de grâce où la mère du réa­li­sa­teur, dans un fou rire, lui demande si son slip chauf­fant « marche à l’électricité ». « Aux pan­neaux solaires », rétorque le daron. N’empêche que depuis le tour­nage ini­tié il y a de ça deux ans, William-​Guillaume ne peut plus se pas­ser de son slip. Et que sa maman lui a confié qu’elle aurait aimé avoir pu béné­fi­cier d’une telle flèche à son arc à son époque.

Le Problème du pan­ta­lon, de Guillaume Levil, dis­po­nible en ligne jusqu’au 26 octobre à cette adresse et dif­fu­sé le 21 sep­tembre sur France 3 Centre-​Val de Loire.

Partager
Articles liés
Capture d’écran 2020 02 12 à 12.43.06

Clitoris : la part des hommes

Il y a ceux qui s’en contrefichent et ceux qui ont compris que le clitoris était la clé de l’orgasme féminin. Bizarrement, on a réussi à ne parler qu’aux mâles de cette dernière espèce.

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.