Magazine n° 102 – Juillet-​août 2019

Causette 102 COUV 2
© Emma Birski pour Causette

Édito

C’est une bien triste nouvelle. Après sept années de bons et loyaux services à la nation, Paye ta shnek ferme boutique. Ce Tumblr culte et pionnier en matière de dénonciation du harcèlement de rue et qui s’évertuait à recenser toutes sortes de phrases délicieuses entendues par euh… nous toutes, en fait… rend son tablier. On pouvait y lire ce genre d’insultes bijoux : le pas très vegan « Viande à viol », à la sortie du métro à Lyon; l’ambitieux « J’te pète les seins » dans un parc de Nice en pleine journée; le 100 % zéro surmoi « J’ai bien envie de frapper une femme ce soir » devant un bar en Normandie; ou encore le grand classique de puceau frustré « Toi, je te baiserais même pas »

C’est une bien triste nouvelle. Après sept années de bons et loyaux services à la nation, Paye ta shnek ferme boutique. Ce Tumblr culte et pionnier en matière de dénonciation du harcèlement de rue et qui s’évertuait à recenser toutes sortes de phrases délicieuses entendues par euh… nous toutes, en fait… rend son tablier. On pouvait y lire ce genre d’insultes bijoux : le pas très vegan « Viande à viol », à la sortie du métro à Lyon; l’ambitieux « J’te pète les seins » dans un parc de Nice en pleine journée; le 100 % zéro surmoi « J’ai bien envie de frapper une femme ce soir » devant un bar en Normandie; ou encore le grand classique de puceau frustré « Toi, je te baiserais même pas »

La courageuse Anaïs Bourdet, créatrice de Paye ta shnek et par ailleurs graphiste et enseignante, a donc décidé de faire partir son propre site en « vacances à durée indéterminée ». Et ce sont les 225 000 personnes qui composent sa communauté (et les autres aussi) qui pleurent. Car cette collecte exhaustive permettait – s’il fallait encore le prouver – de démontrer que, non, le harcèlement de rue n’est pas une vue de l’esprit. Que, non, on ne confond pas les agressions sexistes et sexuelles avec de la drague un peu lourde. Et que, oui, toutes les femmes ou presque, et ce partout en France, sont concernées. 

Mais ce qui nous désole n’est pas tant qu’Anaïs rende son tablier, car, après tout, elle a bien le droit d’en avoir ras le pompon et d’aller se kiffer un peu la vibe dans la calanque de Sormiou, les doigts de pied en éventail, jusqu’à nouvel ordre. Non, le vrai problème ce sont les raisons pour lesquelles elle lâche l’affaire : « Je n’en peux plus. Je n’y arrive plus. Je n’arrive plus à lire vos témoignages et à les digérer en plus des violences que je vis dès que je mets le pied dehors. J’ai passé ces sept dernières années, avec vous, à tout donner pour faire reculer ces violences, aux côtés des assos et collectifs qui se bastonnent aussi sur le sujet et je n’ai pas réussi à observer le moindre recul. Oui, c’est un constat d’échec. »  Voilà. C’est dit. Le constat est accablant, ne le nions pas. 

Mais si, pour ne pas pleurer et célébrer Paye ta shnek et toutes ces femmes qui ont participé à le faire exister, nous profitions de cet été caniculaire pour résister encore et toujours à tant de tentatives d’entraver nos corps et nos libertés ? En essayant de nous empouvoirer plus que jamais sur le terrain de nos sexualités. En ne cédant pas à la tentative de couvrir nos bouts de peau qui dépassent, même si c’est dur et parfois risqué. Et en virant nos soutifs (si on en a envie) pour dire fuck aux rageux qui trouveront que nos seins pendent trop pour ce genre de libération du poitrail. 

Voilà, comme dirait une autre de nos consœurs, Anaïs Bordages, sur Twitter : « Welcome to the être le plus à poil possible sans se faire harceler challenge. » Allez chiche ! Lançons le #PlusAPoilChallenge. Et vive les shneks du monde entier. 

Capture d’écran 2019 06 18 à 14.22.19

À la(l)cool

Et si vous vous sen­tez plu­tôt d’humeur chi­cos, optez pour cette bouée « bou­teille de rosé ». On vous accuse de pro­mou­voir l’alcoolisme, pénarde sur votre radeau gon­flable ? Répondez qu’en tant qu’antispéciste remon­tée, vous ne sup­por­tez plus de vous pré­las­ser sur un fla­mant rose ou un dauphin.

Lire l'article
Capture d’écran 2019 06 18 à 14.23.42

Ragga-​tong

Le para­sol, les ser­viettes, la gla­cière aux bières bien fraîches et même les cor­ni­chons. Et meeerde, le décap­su­leur ! Sauvez l’ambiance en toute occa­sion grâce aux tongs cali­for­niennes Reef, dont chaque paire est équi­pée d’un ingé­nieux sys­tème ouvre-​bouteille sous la semelle. N.B. Perruque de ras­ta blanc non fournie.

Lire l'article
Couv102 V5

Les nou­velles sexploratrices

Un vent de liberté souffle sur les vulves du monde entier. Podcasteuses, réalisatrices, autrices, militantes… elles nous autorisent à reprendre le contrôle de nos corps et de notre liberté. Galerie de portraits à savourer cet été.
Lire l'article
Capture d’écran 2020 02 03 à 11.10.21

Sexy Sextagram et pod­culs sensibles

La libé­ra­tion sexuelle se fait aus­si beau­coup grâce à Instagram et les pod­casts. Petite revue de comptes à suivre et de créa­tions sonores à écou­ter. @jemenbatsleclito Elle est cash et drôle, Camille Aumont Carnel. Dépitée par des réflexions de mecs, com­plè­te­ment à côté de la plaque, et par des confes­sions de femmes,...

Lire l'article
Couv102 V5 2

Les nou­velles sexploratrices

© Emma Birski pour Causette Un vent de liber­té souffle sur les vulves du monde entier. Avec la libé­ra­tion de la parole post #MeToo, on a vu les langues se délier. Sur les agres­sions sexuelles subies par les femmes, bien sûr. Mais aus­si, dans le même temps, sur leur sexua­li­té....

Lire l'article
Causette 102 COUV

Magazine n° 102 – Juillet-​août 2019

C’est une bien triste nouvelle. Après sept années de bons et loyaux services à la nation, Paye ta shnek ferme boutique. Ce Tumblr culte et pionnier en matière de dénonciation du harcèlement de rue et qui s’évertuait à recenser toutes sortes de phrases délicieuses entendues par euh… nous toutes, en...
Lire l'article
miqueer 47 bis

Le mi-​queer au chocolat

Aujourd’hui, le mi-cuit fait l’unanimité en matière de dessert, quels que soient notre sexe et notre genre. Alors, laissez s’exprimer, sans vous donner de coups de fouet, votre côté dirty et sluty qui rêve de cuir et voit la vie en queer.
Lire l'article
perdrix3

La sélec­tion de juillet-​août 2019

On vous recommande cet été : « Perdrix », « Rêves de jeunesse », « So Long, My Son », « Joel, une enfance en Patagonie », « Je promets d'être sage », « The Operative », « L'Intouchable (Harvey Weinstein) », « Her Smell », « Une grande fille ».
Lire l'article
Tns 092 e1580743602106

Dans les cou­lisses du Théâtre natio­nal de Strasbourg

Chaque mois, on demande à quelqu’un·e pour­quoi il ou elle se lève le matin. La réponse en des­sins. Sur le pla­teau de la salle Koltès du Théâtre natio­nal de Strasbourg (TNS), le bal­let des tech­ni­ciens peut sem­bler confus, mais chaque geste y a pré­ci­sé­ment sa place. Et c’est Thibault d’Aubert, 33 ans,...

Lire l'article
JALIS2019 CAUSETTE 01

Cameltoe vs Drometoe

Survêt moulant / legging : Dr Kpote se penche ce mois-ci sur l'objectivation des corps qui épargne en dessous de la ceinture les garçons alors qu'il frappe les filles.
Lire l'article
shutterstock 1363830632 1

Tropicanaille

L’ère de la trans­pa­rence, c’est par­tout. Dans les décla­ra­tions d’intérêt des poli­tiques comme dans les jus d’orange de vos petits déjeu­ners. Depuis quelques semaines (tadam !), Tropicana vous est ven­du non plus dans une bête brique en car­ton, mais dans une ruti­lante bou­teille en plas­tique trans­lu­cide PET, afin de répondre à...

Lire l'article
feast

Témoignages : outing vengeur

Ce mois-ci, Alice et Chloé racontent de quelle manière l’ex de celle-ci, par dépit amoureux et vengeance, a révélé à ses parents qu’elle était en couple avec une fille.
Lire l'article
jambon

Pauvres petits « Chads » !

Un p’tit coup de scal­pel contre une pluie de 06 ! Élargissements de tes­ti­cules, implants de cou, aug­men­ta­tion de men­ton et autres rava­le­ments de façade vous pro­mettent, mes­sires, des nuits pleines de zouz alan­guies. Ce mini­con­seil beau­té aux grosses cojones nous vient de nos amis les incels, les mas­cu­li­nistes « invo­lon­tai­re­ment céli­ba­taires »....

Lire l'article
charge mentale LG

Une machine contre la charge mentale

Elle ne croyait pas si bien dire, Titiou Lecoq, en publiant son (super) livre Libérées ! Le com­bat fémi­niste se gagne devant le panier à linge sale (éd. Fayard, 2017). Car lorsqu’il est ques­tion de « charge men­tale », le spectre de ces vête­ments qu’il faut encore et tou­jours laver n’est jamais bien...

Lire l'article
media 500H IVFLifesaver 97975 HiResV2copy 1038

Aux don­neurs, la patrie reconnaissante

En Australie et au Royaume-​Uni, les banques de sperme sont dans la dèche. Demande en hausse, don­neurs trop rares : la pénu­rie guette. Alors, com­ment convaincre les hommes d’offrir leur semence dans ces pays où le don de sperme n’est ni rému­né­ré ni ano­nyme ? En leur pro­met­tant que ça fera d’eux...

Lire l'article
Capture d’écran 2019 06 18 à 14.37.37

Recherche déesse aryenne

Et de deux ! Un an après une pre­mière édi­tion avor­tée, le concours de beau­té Miss Hitler reprend du ser­vice. Pour par­ti­ci­per, rien de plus simple : il suf­fit d’envoyer trois pho­tos « ins­pi­rées d’Hitler », d’écrire trois phrases, et les inter­nautes vote­ront en ligne, du 8 août au 1er sep­tembre, pour élire la plus belle...

Lire l'article
André Citroen

Un bon départ dans la vie

Imaginez que vous soyez un peu ric-​rac ces der­niers temps, sur­tout avec les frais engen­drés par l’arrivée d’un bébé, mais que ce divin enfant ait eu la bonne idée de venir au monde le 4 juin der­nier. Eh bien, si vous aviez renon­cé à le bap­ti­ser Nino et l’aviez appelé·e André·e,...

Lire l'article
LH BIKERNI 032019 050

Inde : l'échappée belle des Bikerni

Chaque week-end, les membres du premier club indien de motocyclisme féminin sillonnent, sur des deux-roues mythiques, les routes du pays. Ces motardes revendiquent leur droit à l’aventure et à l’autonomie. Un défi dans une société patriarcale.
Lire l'article
capture ecran via Brunello Cucinelli Via Instagram

Photoshope ton quo­ta de femmes

En 2019, impos­sible de publier sur les réseaux sociaux une pho­to de bro­chette d’hommes de pou­voir sans ris­quer une horde de com­men­taires moqueurs devant tant de boy’s clu­bisme décom­plexé. C’est donc en homme de son temps que, au moment de publier sur Instagram la pho­to de lui et ses qua­torze...

Lire l'article
DSC9825

Johanna Villenave-​Chasset : la cher­cheuse qui fait mouche

Elle a un métier hors du com­mun. Johanna Villenave-​Chasset s’est spé­cia­li­sée dans l’entomologie, l’étude des insectes, et vadrouille un peu par­tout en France pour com­prendre leur impact sur les para­sites. Les agri­cul­teurs et agri­cul­trices à la recherche d’une alter­na­tive bio­lo­gique aux pes­ti­cides lui disent mer­ci. Et nous aus­si ! © William...

Lire l'article
Capture d’écran www.rageon.com

Cage à filles

Ses yeux cou­leur d’huître et ses lèvres pul­peuses entre­bâillées s’affichent désor­mais sur un maillot, ver­sion une-​pièce (mais où est pas­sé son men­ton ?!) ou biki­ni (là, c’est plus évident). Cet été, entre Nicolas Cage et vous, c’est Lune de miel à Las Vegas.

Lire l'article

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accompagner les combats qui vous animent, en faisant un don pour que nous continuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
Partager

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.