Déborah Lukumuena : « Quand tout est rose, ça devient morose »

Découverte dans le film Divines, puis ado­rée, cette année, dans Les Invisibles, elle sera, cet été, à Avignon. Dans le Off avec Anguille sous roche*, adap­té du roman d’Ali Zamir – elle y est excep­tion­nelle. Et dans le In avec L’Odyssée, mise en scène par Blandine Savetier. 

SIPA 00791863 000043 2
© D. Nivière/​Sipa

Causette : Les livres mar­quants de la « biblio­thèque » de vos parents ?
Déborah Lukumuena : La Bible.

Les lieux de votre enfance ?
D. L. : La biblio­thèque Jules-​Verne à Épinay-​sous-​Sénart et la mai­son de feue ma tante à Mantes-la-Jolie.

Avec qui aimeriez-​vous entre­te­nir une longue cor­res­pon­dance ?
D. L. : Gena Rowlands. Pour lui[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés