sinno n. h. bamberger 1
Neige Sinno (© H. Bamberger)

Le livre “Triste Tigre” de Neige Sinno inter­dit dans un lycée breton

Sensation de la ren­trée lit­té­raire, ce roman sur l’inceste est introu­vable à la biblio­thèque du lycée pri­vé La Mennais, à Ploërmel (Morbihan), selon Ouest-​France. Et la direc­trice de l'établissement n'y est pas pour rien. 

Difficile d’ignorer qui est Neige Sinno en cette ren­trée lit­té­raire : dans Triste Tigre, l’autrice retrace les sou­ve­nirs de l’inceste qu’elle a subi entre 8 et 13 ans de la part de son beau-​père. Pourtant, l’ouvrage ne fait pas l’unanimité : il a ain­si déplu à Véronique Calas, la direc­trice d’un lycée pri­vé du Morbihan. Celle-​ci a pris la déci­sion “de ne pas per­mettre l’accès à ce livre dans le cadre de l’établissement”, selon Ouest-​France. Ce lycée de Ploërmel était pour­tant ins­crit pour par­ti­ci­per au prix de la plume lycéenne (orga­ni­sé avec le rec­to­rat de Rennes et l’association Bruit de lire), qui néces­site la lec­ture de l’un des livres en lice pour le Goncourt des lycéens et l’écriture d’une chro­nique. Entre vingt et trente élèves de pre­mière se sont porté·es volon­taires pour par­ti­ci­per à l’opération, selon Patrice Dolo, res­pon­sable des niveaux pre­mière et ter­mi­nale au sein de l’établissement pri­vé. Or, la liste des ouvrages compte offi­ciel­le­ment seize livres, mais ceux dis­po­nibles au lycée La Mennais ne sont plus que quinze.

Un livre qui “pour­rait heur­ter des sensibilités”

J’ai eu écho qu’un livre de la liste pour­rait heur­ter des sen­si­bi­li­tés, confie Véronique Calas à Ouest-​France. Triste Tigre est cet ouvrage. Je l’ai lu. Et en effet, il y a des mots, des phrases, des pages qui peuvent heur­ter des sen­si­bi­li­tés. Il y a des pas­sages d’une grande vio­lence. Nous avons eu un débat entre adultes dans le lycée.” Selon des représentant·es de l’association de parents d’élèves du lycée, interrogé·es par Ouest-​France, “en tant que cheffe de l’établissement, elle a la légi­ti­mi­té pour prendre ce type de déci­sion et pour gérer ce genre de pro­jet. Elle a déci­dé de pro­té­ger une par­tie des élèves qui pour­raient être heur­tés par ce livre. Elle applique le prin­cipe de pré­cau­tion.” Aux édi­tions P.O.L, qui publient le livre, l’étonnement domine : “Je suis d’autant plus sur­pris que c’est un livre, bien que trai­tant de l’abus sexuel sur les enfants, d’une grande intel­li­gence, d’une grande sen­si­bi­li­té. Neige Sinno res­pecte son lec­teur en écri­vant sous la forme d’une conver­sa­tion”, a expli­qué le direc­teur lit­té­raire Frédéric Boyer au quo­ti­dien breton. 

Lire aus­si I Rentrée lit­té­raire : "Triste Tigre" de Neige Sinno

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.