fbpx
Photo
© Aki-Pekka Sinikoski

L'association Itawa forme les gardes d'enfants à domi­cile à limi­ter l'utilisation de pol­luants

Les per­tur­ba­teurs endo­cri­niens (bis­phé­nols, phta­lates, para­bènes…) sont très nocifs pour la san­té des tout-​petits. Depuis 2018, l’association Itawa forme les gardes d’enfants à domi­cile pour pré­ve­nir l’exposition à ces sub­stances.

Quand il a fal­lu qu’elle achète un mate­las pour le lit de son bébé, Alexandra Lorenzo, en pro du mar­ke­ting, a fait des recherches. « J’ai décou­vert qu’il exis­tait des mate­las faits en matière syn­thé­tique issue de la pétro­chi­mie et d’autres fabri­qués à par­tir de fibres natu­relles. Je me suis alors deman­dé ce qui était sain pour mon bébé. » Elle a ensuite décli­né sa réflexion sur tous les articles de pué­ri­cul­ture dont on s’équipe à l’arrivée d’un nouveau-​né. C’est à par­tir de ces ques­tions que la future maman « tire un fil ».

Au bout, elle trouve une pelote énorme : la san­té envi­ron­ne­men­tale et son lot de para­bènes, pes­ti­cides, bis­phé­nols et autres per­tur­ba­teurs endo­cri­niens,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés