fbpx
48
© Lokz Phoenix pour Causette

Série d’été « familles » 4/​8 : se défaire d’un père qui a bri­sé votre mère

La famille. Celle qu'on subit, celle qu'on ché­rit, celle qui se brise ou celle qu'on rafis­tole. Tout au long de l'été, chaque ven­dre­di, Causette plonge au cœur de vos récits de lignées et d'hérédités. Dans notre qua­trième épi­sode, Garance, 33 ans, raconte com­ment elle a rom­pu avec son père après avoir appris l’histoire du couple de ses parents, faite de men­songes, d’infidélité et de souf­frances. Jusqu’au sui­cide de sa mère.

"Je me sou­vien­drais tou­jours de cette jour­née de sep­tembre 2012 où mon père a fait voler ma famille en éclat. Jusqu’ici tout allait pour­tant rela­ti­ve­ment bien. Nous étions une famille somme toute banale. À 24 ans, j’avais quit­té l’ennui de ma Creuse natale pour l’effervescence de la capi­tale où j'enseignais dans un col­lège, lais­sant der­rière moi mon petit frère de 16 ans, Samuel, adop­té en Colombie à l’âge de 3 mois et mes parents, Didier et Nathalie. L’adoption de mon frère n’a d’ailleurs jamais été un tabou chez nous. On en a tou­jours dis­cu­té avec le mot d’ordre de ne pas jamais men­tir ni n’avoir honte de ses ori­gines… iro­nique quand je connais aujourd’hui l’intégralité de mon his­toire. 

Retour en sep­tembre 2012 donc. Mon père annonce brus­que­ment à ma mère qu’il la quitte. Il jus­ti­fie son départ sou­dain de la mai­son fami­liale par un mal-​être pro­fond. Noyé dans sa fier­té d’homme éle­vé dans une famille ita­lienne, il finit par cra­cher le mor­ceau quelques jours plus tard sous les sup­pli­ca­tions de ma mère : il part pour une autre femme. Pire, il s’avère qu’il trompe ma mère sans scru­pule depuis main­te­nant trente-​cinq ans. À l’image du per­son­nage d’Alex dans le film Le cœur des hommes, il s’envoie en l’air à toutes ses pauses déjeu­ner. S’il lui était déjà arri­vé d’avoir des doutes, ma mère tombe de haut et est anéan­tie par la nou­velle, comme Samuel et moi. À cela s’ajoute que nous vivons dans un petit vil­lage creu­sois où les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
97 cathy yerle Benedetto Bufalino

Zéro de conduite

Nous avons décidé, ma fille adorée et moi, d’anticiper son entrée dans la vie d’adulte en l’inscrivant à la conduite accompagnée… Pas si simple la transmission mère-fille.