Kate
Photo : Instagram princeandprincessofwales

Kate Middleton Gate : c’est encore aux femmes d’éteindre l’incendie et de s’excuser…

Une pho­to retou­chée de Kate Middleton attise, depuis dimanche, les spé­cu­la­tions et les théo­ries du com­plot les plus folles autour de la monarque, dis­pa­rue des radars depuis plu­sieurs mois. Face à la polé­mique, le palais remet toute la faute sur la prin­cesse de Galles, nou­velle preuve que les femmes de la famille royale bri­tan­nique n’ont qu’à se débrouiller seules.

La famille royale bri­tan­nique, c’est un peu comme la télé-​réalité : elle existe, mais on ne s’y inté­resse vrai­ment que quand un scan­dale vient bous­cu­ler son actua­li­té sinon prin­ci­pa­le­ment com­po­sée de paroles vides et d’éliminations arbi­traires (Megan, reviens-​nous). Alors, quand le compte Instagram du Prince et de la Princesse de Galles – William et Kate pour ceux·celles qui n’y connaî­traient vrai­ment rien – a publié dimanche matin une image de Catherine Windsor (née Middleton) façon pho­to de ran­çon (la prin­cesse n’a plus été aper­çue publi­que­ment depuis Noël), Internet n’a pas tar­dé à exploser.

"Merci pour vos vœux et votre sou­tien conti­nu au cours des deux der­niers mois.
Nous vous sou­hai­tons à tous une bonne fête des mères. C
"

“Une info pour le palais, l’IA foire sou­vent les mains…”, écrit une inter­naute en com­men­taire. Sur les réseaux sociaux, des élé­ments de la pho­to de Kate Middleton et ses trois enfants – pos­tée à l’occasion de la fête des Mères au Royaume-​Uni – ont très vite été poin­tés du doigt comme des signes de mani­pu­la­tions de l’image via Photoshop, voire de sa fabri­ca­tion totale à l’aide d’une Intelligence arti­fi­cielle. Une main de la prin­cesse de Galles est nette, l’autre floue, la jupe de Charlotte (à droite) dépasse d’un côté, les doigts du petit Louis (à gauche) se tordent étran­ge­ment… Sur X, un tor­rent de décryp­tages offerts par de prétendu·es expert·es se répand depuis dimanche et crie à la fal­si­fi­ca­tion, tan­dis que de nom­breuses agences de presse ont fait le choix de sup­pri­mer la pho­to, évo­quant notam­ment “une mani­pu­la­tion par la[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
HS5 Kpote

En 2030, enlarge your clito

Dystopie. En 2030, au lycée Christiane Taubira, la génération de filles nées lors de l'apparition du clito 3D tiendra tête aux garçons dans la course de qui a le·la plus gros·se. Pourtant, il leur faudra l'autorisation d'un tuteur pour avorter.

98 cathy yerle © Plainpicture

Attaquer mars en beauté

La dépression hivernale ne m’ayant pas épargnée, je m’oblige à « mars-attaquer » le printemps énergiquement à l’aide d’une carte cadeau « remise en forme »…

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.