WhatsApp Image 2022 11 19 at 14.40.05
© Causette

Une femme sur trois a déjà vécu un rap­port sexuel sous la contrainte

Le der­nier rap­port du Haut Conseil à l’égalité (HCE), publié ce lun­di 23 jan­vier, dresse un bilan alar­mant du sexisme en France. 

Le sexisme ne recule pas en France. Bien au contraire. La situa­tion actuelle est même « alar­mante », estime le Haut Conseil à l’égalité (HCE) – char­gé depuis 2019 de remettre au gou­ver­ne­ment un rap­port annuel sur l’état du sexisme en France – dans son deuxième baro­mètre annuel sur le sexisme, ren­du public ce lun­di 23 jan­vier. Malgré des « avan­cées incon­tes­tables en matière de droits des femmes », le HCE constate que « cer­taines mani­fes­ta­tions sexistes les plus vio­lentes s’aggravent » notam­ment chez les jeunes générations.

Selon le rap­port annuel – réa­li­sé en ligne auprès de 2 500 hommes et femmes par l’institut Viavoice -, les cli­chés et les sté­réo­types sexistes per­durent, et ce, « en dépit d’une sen­si­bi­li­té tou­jours plus grande aux inéga­li­tés depuis Me too ». En tout, 93 % des interrogé·es constatent ain­si des inéga­li­tés de trai­te­ment entre les hommes et les femmes. Le rap­port pointe d’ailleurs que ces inéga­li­tés « semblent s’être creu­sées dans cer­taines sphères » de notre socié­té. Par exemple, seul·es 53 % des Français·es consi­dèrent que les femmes et les hommes sont traité·es de la même manière dans le cadre édu­ca­tif. Un score en baisse de neuf points par rap­port au pré­cé­dent baromètre[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés